Intel met ses Xeon Quad Core au service des supercalculateurs

Cloud

Intel veut tirer parti de la puissance de ses nouveaux processeurs pour
démocratiser le marché des supercalculateurs.

A l’occasion du SuperComputing 2006 de Tampa qui se déroule du 11 au 17 novembre en Floride, Intel va annoncer un nouveau programme visant à favoriser l’émergence de solutions de calculs à hautes capacités. Le fondeur compte présenter de nouveaux produits et briques technologiques en direction des constructeurs et développeurs afin de ” créer facilement des supercalculateurs de hautes performances qui fonctionnent plus vite dans moins d’espace”, selon le communiqué.

La miniaturisation des composants associée à une montée en puissance encouragent aujourd’hui le fondeur à investir ce marché jusqu’alors réservé à des acteurs comme Cray ou IBM. A titre d’exemple, Intel estime être en mesure d’atteindre une puissance de 1,8 teraflop à l’aide de 44 processeurs Xeon Quad Core 5300 à 2,66 GHz (les “Clovertown” dont la sortie est attendue courant novembre 2006) disposés en cluster sur une surface inférieure à 5 mètres carré. Il y a 10 ans, il fallait 9000 Pentium Pro dans un espace plus de 45 mètres carré pour atteindre l’équivalent. Et la consommation s’élevait à 800 000 watts contre 10 000 aujourd’hui.

340 gigaflops dans un PC de bureau

Un constat encourageant qui pousse Intel à ouvrir la porte de la démocratisation des supercalculateurs. Parallèlement aux nouveaux Xeon quadri coeurs présentés comme six fois plus puissants que les Xeon monocoeur, Intel accompagnera ses puces de Cluster Toolkit 3.0 et Cluster OpenMP; deux outils de développement pour “créer, débuguer et optimiser les applications parallèles pour les serveurs en clusters”.

Par ailleurs, le fondeur va développer la S3000PT, un nouveau format de carte mère (5,9 x 13 pouces/15 x 33 cm) pour Xeon Dual Core 3000 (nom de code : Kentsfield). Cette nouvelle plate-forme vise autant les marchés des p etites structures que les data center et centres d’hébergement. Ciara Technologies exploite déjà l’offre S3000PT pour Nexxus 4000, un cluster personnel capable de délivrer 340 gigaflops de performances dans un boîtier équivalent à celui d’un PC de bureau. La solution est proposée à partir de 12 000 dollars. Des tarifs largement accessibles dans l’univers des supercalculateurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur