Intel milite pour un standard 3D universel

Mobilité

Le fondeur a rejoint un consortium composé d’acteurs issus de différentes industries dans le but de définir et promouvoir un standard pour les contenus 3D interactifs.

Le fondeur Intel s’est rallié à Adobe, Boeing et une trentaine d’autres sociétés pour créer le 3D Industry Forum, un consortium destiné à promouvoir l’adoption d’un standard universel pour les graphismes 3D. Le groupe de développeurs et d’utilisateurs professionnels de technologies 3D, issus de différents secteurs de l’industrie, a décidé de travailler avec Ecma International – un organisme de standardisation international – afin de proposer un format 3D universel susceptible d’obtenir une certification ISO. L’enjeu est de faciliter l’utilisation des contenus 3D interactifs, à l’instar des formats numériques audio et vidéo.

Selon Intel, du fait de l’absence de standards reconnus pour le partage de contenus 3D, en ligne comme au sein des applications, leur utilisation reste cantonnée aux communautés d’ingénieurs et de designers. Un standard universel permettrait aux entreprises d’utiliser des simulations interactives comme outils de formation et ouvrirait la voie à des guides interactifs de maintenance et de réparation de voitures, d’avions ou d’autres équipements.

Nouveaux usages et nouveaux marchés“A chaque fois qu’un standard de média a été défini dans les domaines de l’informatique et des communications, cela a généré une multitude de nouveaux usages et de nouveaux marchés”, a déclaré Pat Gelsinger, vice-président et directeur technique d’Intel. “Cette collaboration entre différentes industries constitue une étape importante vers notre objectif : faire des graphismes 3D le prochain média universel, de la même façon que le format Jpeg a amené les images sur nos ordinateurs, sur l’Internet et même sur nos téléphones mobiles.”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur