Intel mise sur Infineon pour les mémoires rapides

Cloud

Le premier fondeur mondial va investir 250 millions de dollars dans le fabricant allemand de mémoires Infineon. Par ailleurs, ce dernier, filiale de Siemens, devrait être prochainement introduit à la bourse de Francfort où sa valorisation devrait approcher les 20 milliards d’euros.

Intel continue sa politique de diversification. Dernier mouvement en date, le fondeur va investir près de 250 millions de dollars (1,6 milliard de francs) dans la filiale de l’allemand Siemens spécialisée dans les mémoires, Infineon. Cette annonce fait suite à l’accord multipartite entre Intel et cinq fabricants de mémoire dont Infineon (voir édition du 18 janvier 2000) pour la production de mémoire DRAM de nouvelle génération. L’accord devrait permettre à Intel de maîtriser ses coûts de recherche et développement dans le domaine des mémoires vives dynamiques ainsi que de profiter des structures industrielles d’Infineon. Le but d’Intel est de disposer de capacités de production suffisantes pour pouvoir répondre à ses propres demandes en matière de mémoire, en particulier pour les Internet Appliances qu’Intel va bientôt commercialiser (voir notre dossier).

Siemens a d’autre part annoncé qu’Infineon serait bientôt coté à la bourse de Francfort. Pour Siemens, l’opération devrait représenter une manne de près de130 milliards de francs. Dès son introduction, Infineon devrait représenter la 13ème plus forte valeur de la bourse de Francfort.

Pour en savoir plus :

Le site d’Infineon


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur