Intel mise sur le Banias et l’Hyper-Threading

Mobilité

Les prochains développements stratégiques d’Intel passeront par le Pentium 4 Hyper-Threading et le Banias. Cadencé à 3 GHz, le premier offre la simulation de deux processeurs sur la même puce… à condition que l’OS sache l’exploiter. Prévu pour 2003, Banias est le futur processeur pour ordinateurs portables. Il offrira puissance de calcul et capacité à communiquer avec une consommation d’énergie optimisée.

“L’industrie est appelée à livrer de nouveaux produits et services qui apportent une réelle innovation et profitent à l’utilisateur”, a déclaré Paul Otellini à l’occasion de l’ouverture de l’Intel Developer Forum (IDF) qui se tient à San Jose (Californie) jusqu’au 12 septembre. Une déclaration qui sonne comme une évidence, mais qui a permis au PDG d’Intel d’introduire les futurs produits de sa société, notamment les processeurs.

On le sait, le futur des processeurs mobiles s’intitule Banias chez Intel. Derrière ce nom de code se cache une puce qui combine puissance et faible consommation d’énergie, promet le fondeur. Prévu pour le premier semestre 2003, Banias devrait être gravé en 90 nanomètres (ou 0,09 micron). Les protocoles de communication WiFi 802.11b et 802.11a (qui offrent des débits respectifs de 11 et 54 Mbits/s) seront intégrés au coeur même de la puce. A ce titre, Banias illustre la fameuse “convergence du silicium” évoquée par Paul Otellini, qui réunit, au sein du même processeur, puissance de calcul et capacité à communiquer. Objectif : offrir la possibilité de recevoir un flux vidéo sur des solutions mobiles, sans fil par définition.

Pentium 4 : Hyper-Threading à 3,06 GHz

L’autre processeur sur lequel Intel fonde sa stratégie, le Pentium 4 Hyper-Threading dont la fréquence d’horloge démarrera à 3,06 GHz et prévu pour la fin de l’année. La technologie Hyper-Threading consiste à simuler le biprocessing au sein d’un seul et unique processeur. Autrement dit, Intel adapterait l’architecture des Xeon – dédiés aux serveurs et stations de travail – au P4, processeur grand public destiné aux ordinateurs de bureau. Cette technologie améliorerait de 25 % les performances sans surcoût, selon Paul Otellini. Possible. A condition que les logiciels soient adaptés pour tirer parti des caractéristiques du processeur. C’est le cas de Windows 2000 et XP versions Pro et 64 bits, mais pas de Windows XP édition familiale et encore moins de Windows 98. Autrement dit, seuls les systèmes dédiés à des utilisations professionnelles sont capables de bénéficier de l’Hyper-Threading. Si Intel veut vendre du P4 Hyper-Threading aux particuliers, il faudra d’abord convaincre Microsoft de mettre à jour ses OS. On ignore si des accords ont été passés dans ce sens entre les deux compagnies mais dans le cas contraire, la stratégie d’Intel semble hasardeuse même si elle reste technologiquement intéressante. De son côté, Microsoft pourra toujours inviter les utilisateurs à passer de Windows XP Home Edition à la version Professionnelle, plus chère…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur