Intel présente 16 modèles de processeurs nouvelle génération Penryn

Mobilité

Le Penryn inaugure l’ère du 45 nanomètres qui implique de nouvelles méthodes de fabrications et promet des performances exceptionnelles.

Intel a présenté 16 modèles de processeurs Penryn : 15 Xeon 5400 et 5200, et le Core 2 Extreme Quad Core QX9650 dédié aux joueurs et aux utilisateurs intensifs. Derrière ce nom de code se cache une nouvelle technologie de gravure en 45 nanomètres (nm) contre 65 nm pour la précédente génération. C’est la plus importante évolution depuis 40 ans selon Gordon Moore, père de la loi éponyme selon laquelle le nombre de transistors sur une puce double tous les deux ans environ à investissement égal.

La gravure en 45 nm réduit de 25 % environ la surface de la puce tout en augmentant le nombre de transistors qui la composent. Le Penryn affiche ainsi jusqu’à 820 millions de transistors pour le modèle Quad Core dans une puce de 107 millimètres carrés dotée de 12 Mo de mémoire cache (alors que les Xeon 5300 en 65 nm présentent 582 millions de transistors sur une surface de 143 mm2 et sont dotés de 8 Mo de cache).

Avec la réduction de la finesse de gravure et de la taille des transistors (qui augmente les risques de fuites électriques et donc de consommation énergétique), Intel a remplacé l’habituel dioxyde de silicium qui forme l’isolant de la porte du transistor par l’hafnium. C’est un métal qui offre une grande constante diélectrique (désignée par la lettre K, d’où la désignation “High-K” pour mettre en avant la forte permissivité de l’isolant).

Support des SSE4

Enfin, le Penryn inaugure une ère de production qui a vocation à se montrer plus respectueuse pour l’environnement. Intel a supprimé l’usage du plomb et, à partir de 2008, s’engage à retirer les matériaux halogènes.

La technologie de gravure s’accompagne du support des SSE4 (Streaming SIMD Extensions) avec 47 nouvelles instructions, notamment dédiées à l’encodage vidéo haute définition et la manipulation de photos. Le résultat final se traduirait par une optimisation globale de 38 % de performance par Watt par rapport aux Xeon 5300.

Penryn s’illustre aujourd’hui avec 3 Xeon double coeur et 12 quadri coeur. Chacun fréquencé entre 2 et 3,20 GHz avec bus frontal à 1 600 MHz et cache de 12 Mo. Les Dual Core ne bénéficient “que” de la moitié (6 Mo de mémoire cache) et sont cadencés jusqu’à 3,40 GHz. Les Xeon Quad Core (gamme 5400) sont disponibles dès aujourd’hui tandis que les versions Dual Core (5200) sont annoncés courant décembre 2007. Les tarifs évoluent entre 177 à 1 279 dollars selon les modèles avec un Quad Core Extreme QX9650 à 999 dollars.

Le 32 nanomètres en 2009

Les nouvelles puces sont compatibles avec la famille des chipset 5000. Intel lance en parallèle trois nouvelles plates-formes pour accompagner les Xeon Penryn : la 5400 (nom de code Stoakley) dédiée aux applications gourmandes en bande passante comme le calcul intensif; la 5100 (Cranberry Lake) pour environnement mono et bi-processeur et gestion de la consommation améliorée avec la mémoire DDR2; la 3200 (Garlow) en direction des serveurs mono-socket d’entrée de gamme. Les versions desktop et mobile du Penryn en double (Core 2 Duo) et quadri (Core 2 Quad) coeurs sont annoncés pour le premier trimestre 2008.

L’arrivée du 45 nm ouvre également des perspectives pour la production de composants System on chip (SoC), qui permettent d’embarquer plusieurs composants (mémoire, processeur graphique, périphériques d’interface…). En 2009/10, Intel passera au 32 nm avec Westmere et Sandy Bridge. Le fondeur de Santa Clara déclare disposer d’au moins six mois d’avance sur son concurrent AMD qui ne prévoit pas de franchir le pas du 45 nm avant le deuxième trimestre 2008.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur