Intel présente ses nouveaux Xeon Core 2 Duo

Mobilité

Les Xeon 5100 sont les premières puces Intel commercialisées à bénéficier de la nouvelle micro-architecture.

Intel a lancé hier, lundi 26 juin, ses processeurs pour serveurs Xeon double coeur série 5100. Précédemment connus sous le nom de code Woodcrest, les Xeon 5100 bénéficient de la nouvelle micro-architecture Core 2 Duo (Core MA) 64/32 bits qui profitera également aux Conroe et Merom, noms de code respectifs des puces pour ordinateurs de bureau et mobile (voir édition du 9 mai 2006). Woodcrest est donc le premier processeur à base de Core-MA commercialisé. Core-MA succède à l’architecture Netburst des Pentium 4.

Produite en 65 nanomètres, la série Xeon 5100 se destine à la plate-forme Bentley (socket LGA 771 introduit avec les Xeon 5000 en début d’année) qui prend en charge les nouvelles générations de barrettes mémoires FB-DIMM (Fully Buffered DIMM), la technologie de virtualisation Intel VT ou encore le système d’administration distant AMT (voir édition du 24 avril 2006) et la technologie d’accélération Intel I/OAT.

Un bus à 1 333 MHz

Les Woodcrest bénéficient d’un bus principal plus rapide (1 333 MHz avec de la DDR2-667 ou 1 066 MHz avec la DDR2-533) et 4 mégaoctets de mémoire cache de niveau 2 à partager entre les deux coeurs. Mais c’est avant tout la nouvelle micro-architecture qui fera la différence avec la génération précédente de Xeon. En maximisant les opérations par cycle d’horloge, en tirant parti du cache du processeur inoccupé (Advanced Smart Cache) et en masquant les effets de latence d’accès à la mémoire (Smart Memory Access), Core MA décuple la puissance des puces de calcul tout en diminuant leur consommation (voir édition du 5 avril 2006).

Selon Intel, les Woodcrest atteignent des gains de performances de 135 % pour 40 % déconomie dénergie par rapport à leurs prédécesseurs. Les processeurs disposent ainsi d’un TDP (Thermal Design Point) de 80 watt pour la version haut de gamme 3 GHz et 65 W pour les autres modèles. En attendant une version basse consommation à 40 W pour une fréquence d’horloge de 2,33 GHz attendue pour le troisième trimestre. Contre 130 W pour les Xeon de génération précédente.

Pour l’heure, six modèles sont proposés avec des fréquences allant de 1,6 GHz à 3 GHz et pour des tarifs compris entre 209 et 851 dollars lunité (pour mille pièces). Avec le Woodcrest, Intel vise le marché des serveurs et stations de travail mais aussi les secteurs des télécommunications, du stockage et des systèmes embarqués pour lesquels le fondeur prolonge son support de 5 à 7 ans. Selon Intel, plus de 150 constructeurs ont fait part de leur intérêt pour la nouvelle puce. Plus de 200 modèles de serveurs et stations de travail devraient prochainement voir le jour.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur