Intel propose des processeurs mobiles moins rapides !

Mobilité

Un Pentium III-M à 1,2 GHz et un Celeron mobile à 650 MHz en 0,13 micron, mais aussi un PIII-M à “seulement” 700 MHz… Intel ne vise pas uniquement la puissance et la miniaturisation mais cherche tout simplement à couvrir la gamme des besoins en matière de processeurs mobiles. Résultat, douze nouvelles fréquences qui viennent compléter le catalogue du fondeur.

Douze nouveaux processeurs, pas moins ! C’est l’annonce du jour d’Intel. Plus que de véritables nouveaux processeurs, il s’agit surtout de nouvelles fréquences pour les Celeron mobiles et Pentium III-M, le PIII mobile gravé en 0,13 micron et de faible consommation que le fondeur a lancé cet été (voir édition du 31 juillet 2001). Proposé jusqu’alors en 1,13 GHz, 1 GHz, 933 et 866 MHz, le PIII-M s’enrichit d’une fréquence à 1,2 GHz à 722 dollars (environ 794 euros), alors que le modèle à 1,13 GHz reste à 625 dollars (environ 687 euros). Fait rare dans l’histoire du marketing, Intel étoffe la gamme du PIII-M en proposant des fréquences inférieures à celles déjà existantes : 800, 750, 733 et 700 MHz en low et ultra low voltage (1,15 et 1,1 volt). Les prix s’étendent de 209 à 316 dollars (de 230 à 347 euros).

Rappelons que tous les PIII-M implémentent la technologie SpeedStep qui permet d’économiser l’énergie des batteries en faisant basculer la fréquence en mode minimum lorsque le portable travail en mode autonome. Ainsi le PIII-M à 1,2 GHz peut passer automatiquement à 800 MHz pour une consommation qui descend de 1,4 à 1,15 volt. Le PIII-M intègre également 512 Ko de mémoire cache de niveau 2, le data prefetcher (préchargement automatique des données dans le cache de niveau 2) et un bus frontal de 133 MHz.

Le premier Celeron gravé en 0,13 micron

Le Celeron mobile n’est pas en reste et s’enrichit à son tour de six nouvelles fréquences. Le haut de la gamme s’élève de 850 à 933 MHz, tandis que des nouveaux modèles sont proposés en 733, 800, 866 et 900 MHz pour des prix allant de 75 à 134 dollars. Mais la véritable nouveauté est à relever du côté du Celeron 650 MHz low voltage, non pas pour sa fréquence ou sa technologie d’optimisation de la consommation d’énergie mais pour sa finesse de gravure. Premier Celeron gravé en 0,13 micron, il est proposé à 134 dollars (environ 147 euros). Ces nouvelles fréquences permettent à Intel de couvrir la gamme des besoins, en fonction des moyens, afin de répondre aux exigences des consommateurs. Et, accessoirement, de rentabiliser au mieux les chaînes de fabrication.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur