Intel propulse un processeur Atom au cœur des télévisions connectées au Web

ComposantsMobilitéPoste de travail

Le processeur Intel Atom CE4100 a été conçu pour intégrer les télévisions numériques, les lecteurs DVD et les set-top box connectés à Internet. Il est capable de gérer la 3D et le lecteur Adobe Flash 10.

A l’occasion de l’Intel Developer Forum (IDF) qui se tient ces jours-ci à San Francisco, Intel a annoncé qu’il comptait implanter une déclinaison de son processeur Atom dans les télévisions, afin de mieux pouvoir profiter des services et applications délivrés par Internet sur grand écran, comme les réseaux sociaux, les jeux en 3D ou les vidéos en streaming.

Le fondeur de Santa Clara a ainsi présenté son processeur dédié aux médias, l’Atom CE4100 (CE pour Consumer Electronics), gravé en 45 nm, sur circuit intégré SoC (System on a Chip). Cette puce est spécifiquement conçue pour s’intégrer aux télévisions numériques, aux lecteurs DVD Blu-ray et aux set-top box connectés aux Web.

Cadencé jusqu’à 1,2 GHz, l’Intel Atom CE4100 embarque un contrôleur flash NAND, prend en charge les mémoires DDR2 et DDR3 et dispose d’une mémoire cache de type L2 de 512 Ko. Il est par ailleurs rétrocompatible avec la précédente version du processeur média du fondeur, à savoir le CE3100.

Cette puce exploite également la technologie Intel Precision View, le moteur maison de traitement d’affichage qui gère les images de qualité haute définition, ainsi que l’Intel Media Play, assurant la la fluidité du son et de la vidéo.

L’Atom CE4100 a été optimisé pour supporter les rendus en 3D et en haute définition, ainsi que la technologie Flash. Ainsi, comme annoncé au printemps dernier, Adobe travaille avec le concours d’Intel à l’exportation de sa plate-forme Flash 10 dans les télévisions connectées à Internet. Les utilisateurs pourront ainsi visualiser des vidéos de haute qualité sur tous les écrans disponibles dans leur foyer, via le format de fichier FLV.

Les premiers produits à base d’Atom CE4100 supportant le lecteur Flash 10 devraient commencer à être commercialisés durant le premier semestre 2010.

Ces télévisions connectées au Web et propulsées par le processeur médias d’Intel aboutiront au lancement de services payants en ligne, à travers une gamme de widgets TV : TransGaming a annoncé lors de cet IDF la création d’un service de jeux à la demande accessible depuis les télévisions numériques connectées.

Dans cette optique, Intel propose déjà un kit de développement, baptisé Windget Channel, pour permettre aux professionnels de l’entertainment de mettre au point des applications Internet Widget TV, qui pourront être accessibles depuis les télévisions numériques équipées d’Atom CE4100 à travers la mise en place d’une gamme de services de films, de musique ou de jeux.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur