Intel repositionne ses puces haut de gamme

Mobilité

Le fondeur minimise l’importance du processeur Merced et préfère mettre en avant son successeur ainsi que sa prochaine génération de puces 32 bits.

Intel fait profil bas sur le Merced, sa future puce 64 bits. Au Microprocessor Forum qui se tient actuellement à San Jose en Californie, il préfère mettre l’accent sur son successeur le McKinley et sur une puce 32 bits à venir, le Foster. Selon le fondeur, le Foster qui s’appuiera sur une nouvelle architecture 32 bits aura globalement les mêmes performances que le Merced. Les applications optimisées en 32 bits tourneront même plus vite sur Foster que sur Merced. Après l’annonce de nombreux retards, il semble qu’Intel rencontre de grosses difficultés pour faire cohabiter les deux architectures. Il annonce que les puces 64 bits ne seront pas plus performantes que les puces 32 bits avant la génération des McKinley dont l’arrivée est prévue à la fin de 2001.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur