Intel s’introduit dans les mobiles Internet avec Atom

Mobilité

A l’occasion de l’IDF 2008, Intel présente son plus petit processeur x86 jamais produit.

Le nouveau processeur Atom a tenu la vedette lors de l’ouverture de l’IDF (Intel Developper Forum) qui se tient à Shanghai (2 et 3 avril 2008). Anciennement connu sous le nom de code Silverthorne, Atom est présenté comme le plus petit processeur X86 jamais conçu par Intel. Derrière ses 25 mm2, Atom renferme 47 millions de transistors gravés en technologie 45 nanomètres (nm) hi-k.

Les 5 déclinaisons d’Atom présentés à l’IDF (sur les 11 versions de coeurs qu’Intel évoque) se destinent au marché des appareils Internet mobile (ou MIB pour Mobile Internet Device), ces objets multimédia à rendre jaloux une station de travail vieillissante et qui se glissent dans la poche.

Atom sera notamment proposé à travers la plate-forme Centrino Atom (ex Menlow) qui ajoute au processeur le chipset Poulsbow (contrôleur mémoire, communication radio et moteur graphique principalement) qui permettra la prise en charge de la 3D, de la haute définition 720p et 1080i, du son multicanal, du PCI Express… A ce niveau, on ne parle pas (encore) de multicore mais certains modèles intégreront l’Hyperthreading qui permet de traiter deux flux d’instructions en parallèle.

Premiers produits en juin

Atom se distingue par sa très faible consommation énergétique, la plus faible qu’Intel n’ai jamais produite, selon ses dires. Qu’on en juge : la puce affiche une enveloppe (ou puissance) de dissipation thermique (TDP) comprise entre 0,65 et 2,4 Watts pour une fréquence d’horloge qui évoluera entre 0,8 et 1,86 GHz sur bus frontal (FSB) de 400 ou 533 MHz selon les modèles. A comparer aux 35 W. des Core 2 Duo Centrino pour des fréquences à peu près équivalentes.

Proposés entre 45 et 160 dollars (l’unité par lot de 1000 pièces), les Atom devraient se concrétiser sur le marché dès juin à travers les premiers MID. Le marché chinois sera apparemment servi en priorité, Jeux olympiques obligent. L’Atom devrait également viser le marché de l’embarqué comme les systèmes d’infoloisirs pour véhicules, les terminaux point de vente portables de la grande distribution ou encore la robotique industrielle. Dans ce cadre, Intel assurera un support de cycle de vie de 7 ans.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur