Intel s’offre une assurance tout risque

Cloud

Le fondeur vient d’investir dans une petite société suédoise spécialisée dans les logiciels de vérification du bon fonctionnement des processeurs. Une bonne manière pour la firme de Santa Clara d’éviter certaines bévues comme lors du lancement des Pentium il y a trois ans.

Intel vient d’investir une somme non précisée dans une petite société suédoise, Prover Technology, dont le coeur de métier est la production de logiciels de vérification du bon fonctionnement d’un processeur. Pour le fondeur, il s’agit de s’assurer que des problèmes techniques comme ceux survenus sur les premiers Pentium, sur lesquels les calculs en virgule flottante pouvaient ne pas toujours bénéficier d’un maximum de précision, ne puissent pas se reproduire. Avec une société comme Prover Technology, Intel ajoutera une étape, qui plus est externe, à la politique de certification qualité de ses processeurs.

Autre point fort de cette petite société, leur maîtrise en matière de technologie EDA (Electronic Design Automation) et en particulier dans les outils et plug-ins à intégrer dans les technologies EDA. L’EDA désigne l’ensemble des techniques pour dessiner et composer de nouveaux circuits intégrés pour composants électroniques. Prover Technology, avec ses outils, va renforcer la branche Recherche et Développement d’Intel en matière d’architecture et de conception de semi-conducteurs. Comme quoi après de nombreuses acquisitions dans la sphère Internet, Intel n’en oublie pas pour autant son coeur de métier avec cet investissement particulièrement stratégique pour le numéro un mondial.

Pour en savoir plus : Prover Technology


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur