Intel va freiner volontairement ses puces

Mobilité

Le fondeur vient d’annoncer qu’il allait modifier ses Celeron à 366 et 400 MHz pour empêcher l’overclocking qui permet d’accélérer la fréquence des processeurs.

Intel a décidé d’installer des “verrous” sur ses nouvelles puces Celeron lancées en début de semaine pour empêcher l’overcloking, cette technique qui consiste à accélérer la vitesse des processeurs en modifiant la fréquence d’horloge du système. L’annonce fait suite à la publication sur Internet de procédés permettant d’atteindre 550 et 600 MHz avec les Celeron à 366 et 400 MHz. Intel n’apprécie pas la démarche. Il ajoutera donc des “verrous” matériels qui empêcheront de pousser les processeurs à des cadences plus élevées. Il n’a pas souhaité communiquer sur la technologie employée.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur