Intelligence artificielle : Apple publie son premier article scientifique

EntrepriseGestion des talentsManagement
google-machine-learning

Jusqu’à présent muré dans un silence total quant à ses travaux dans le domaine de l’intelligence artificielle, Apple sort de l’ombre avec une première publication scientifique.

Jusqu’à présent tapi dans l’ombre en matière d’IA, Apple a décidé de s’ouvrir et de partager le fruit de ses travaux.

En effet, un premier article scientifique vient d’être publié (daté du 22 décembre dernier) par la firme de Cupertino.

Intitulé « Learning from Simulated and Unsupervised Images through Adversarial Training », il avait d’abord été soumis pour publication le 15 novembre 2016.

Il a été publié par six chercheurs d’Apple, dont le dénommé Ashish Shrivastava, un spécialiste de la vision assistée par ordinateur.

« Adversarial training » dans le titre fait référence aux « Generative adversarial networks » (GAN) revisités pour l’occasion. Il s’agit d’une technique (développée par Ian Goodfellow en 2014) propre au machine learning (apprentissage automatique en anglais) qui met en jeu deux réseaux neuronaux s’affrontant dans une sorte de jeu.

Concrètement, il s’agit d’améliorer, par entrainement, la capacité d’un algorithme à reconnaitre des images en ayant recours à des images générées par ordinateur plutôt que des images du monde réel. Dans ce cadre précis, les images « synthétiques » permettent de gagner en temps et en efficacité.

C’est à l’occasion de la conférence Neural Information Processing Systems (NIPS, qui s’est tenue à Barcelone du 5 au 10 décembre pour son édition 2016) que Ruslan Salakhutdinov, en charge de l’IA au sein d’Apple, avait déclaré que la société dirigée par Tim Cook autoriserait dorénavant ses chercheurs à publier leurs travaux dans le domaine de l’IA. Parallèlement, Apple autorisait la communication de ses chercheurs avec les laboratoires de recherche universitaires.

En jouant la carte de l’ouverture, Apple cherche à attirer plus de talents. Les clauses de non-publication et de non-communication de ses recherches ne permettaient pas de recruter les meilleurs spécialistes de l’IA. Il s’agit également pour Apple de donner plus de visibilité sur ses recherches dans le domaine.

Tous les acteurs de la sphère IT s’évertuent à publier leurs travaux dans le domaine de l’IA. C’est le cas de Google, IBM, Facebook…

(Crédit photo : agsandrew – Shutterstock.com)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur