IA : le principal expert quitte Baidu pour explorer autrement “cette nouvelle électricité”

Gestion des talentsManagement
andrew-ng-intelligence-artificielle-baidu

Andrew Ng, Chief Scientist notoire, quitte le groupe Internet chinois Baidu pour poursuivre ses travaux sur l’intelligence artificielle dans une autre configuration.

Bye bye Baidu. Ce sont toujours les “m-IA-lleurs” qui s’en vont. Andrew Ng, le chief scientist de référence de Baidu, quitte la firme Internet chinoise pour un nouveau chapitre d’exploration de l’intelligence artificielle.

L’expert précise sa pensée dans une contribution Medium en date du 22 mars.

“Après Baidu, je suis heureux de poursuivre mon travail sur la transformation de notre monde sous l’angle de l’intelligence artificielle et sur la manière d’exploiter ces technologies pour rendre la vie meilleure à tous.”

L’occasion de faire le point sur la contribution IA apporté au groupe Internet chinois

historiquement connu pour son moteur de recherche mais les services développés vont plus loin.
Andrew Ng avait rejoint Baidu en 2014 après avoir co-fondé Coursera (plateforme MOOC) aux Etats-Unis et travaillé en mode R&D sur le deep learning dans les labos de Google.

“Depuis, la division AI de Baidu a grossi pour parvenir à 1300 collaborateurs, dont 300 chercheurs issus de la R&D. Nos logiciels IS sont exploités chaque par des centaines de millions de personnes”, poursuit-il dans sa contribution sur Medium.

“Nous avons aligné des revenus conséquents et perçu un impact sur les produits, à travers plusieurs douzaines de projets AI en lien avec nos lignes de business actuelles dans la recherche d’information, la publicité, la cartographie, la livraison de menus, les commandes vocales, la sécurité, les services financiers pour le grande public et au-delà.”

Sans compter sur des projets de développement de diversification comme la conduite autonome. Bloomberg évoque un budget de 2,9 milliards de dollars dédié à l’AI au sein du groupe Internet chinois.

En interne, Andrew Ng sera remplacé au sein de Baidu par Wang Haifeng, “un chercheur fantastique et un leader dans les technologies” selon le chief scientist vedette qui reprend sa liberté.

En guise de métaphore, Andrew Ng qualifie l’intelligence artificielle “de nouvelle électricité”, qui va transformer tous les secteurs (santé, transport, divertissement, industrie…).

Le top scientifique ne précise pas comment il compte s’y prendre pour s’impliquer autrement dans l’AI.

“Ce travail ne peut pas être réalisé à travers une seule société. Il doit être accompli par la communauté globale des chercheurs et ingénieurs spécialisés dans ce domaine.”

(Crédit photo : Medium – Andrew ng)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur