Intelligence artificielle : IBM et Salesforce font matcher Watson et Einstein

CloudData-stockageMarketing
accord-ibm-salesforce

IBM et Salesforce montent des passerelles technologiques autour de l’IA adaptée à la business intelligence et au CRM.

IBM et Salesforce unissent leurs forces pour promouvoir les technologies d’intelligence artificielle.

Les deux firmes IT ont développé chacun de leur côté leur expertise en la matière : IBM avec Watson pour développer le volet business intelligence et Salesforce avec Einstein pour la partie relation clientèle (CRM).

Elles vont désormais exploiter les technologies de manière associée à travers des API (connecteurs logiciels), qui seront mises à disposition des entreprises dans le courant du deuxième semestre 2017.

“D’ici quelques années, chaque décision majeure – prise à titre personnelle ou à une fin commerciale – sera faite avec l’aide de l’intelligence artificielle et de technologies cognitives”, évoque Ginni Rometty, CEO d’IBM.

Elle parie sur l’extension du potentiel de Watson dont l’usage multi-sectoriel est susceptible de toucher un milliard de personnes dès 2017.

La firme IT décline Watson par segment de marchés (e-commerce, sécurité IT, business intelligence, IoT, marketing…) tout en engloutissant de l’information en masse (à travers des acquisitions comme The Weather Company pour l’exploitation des données liées à la météorologie).

marc-benioff-salesforce-ginni-rometty-ibm-partenariat-intelligence-artificielle
Alliance dans l’IA : Marc Benioff, CEO de Salesforce, et Ginni Rometty, CEO d’IBM

Dans le communiqué commun, Marc Benioff, président et CEO de Salesforce, prend le relais. “La combinaison d’Einstein et de Watson rendra les entreprises plus intelligentes.”

Le fournisseur de solutions CRM avait introduit Einstein en septembre 2016. La plateforme apporte des capacités IA adaptées aux outils de vente, service client et marketing.

Les jonctions entre technologies IA se feront à travers des API, des applications disponibles sur la place de marché Salesforce (AppExchange) mais aussi des intégrations plus poussées comme l’IBM Application Integration Suite for Salesforce.

La médiation de Bluewolf va s’avérer utile. Le cabinet de conseil et intégration de solutions Salesforce, acquis par IBM à la mi-2016 (500 collaborateurs entre les Etats-Unis, l’Europe et l’Australie), sera mis à contribution pour faciliter les interactions technologiques entre les deux groupes. 

Signalons qu’au-delà de cette collaboration technologique, IBM va également déployer la suite CRM baptisée Salesforce Service Cloud à travers les diverses entités groupe pour optimiser les enjeux de relation client du groupe. Ce qui constitue une nouvelle référence client de poids pour Salesforce.

(Crédit photo illustration article : The IBM Munich Watson IoT headquarters is one of the world’s most advanced centers for collaborative innovation around cognitive IoT technologies. (Credit: IBM)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur