Intelligence artificielle : Sony monte en compétence avec Cogitai

Big dataData-stockageEntrepriseFusions-acquisitionsStart-up
2 0

Avec cet « investissement stratégique » dans la start-up Cogitai, Sony veut approfondir son expertise dans l’intelligence artificielle en pleine effervescence.

Sony vient de boucler un « investissement stratégique » dans la start-up américaine Cogitai spécialisée dans les technologies d’intelligence artificielle (IA).

Le montant consenti par la firme high-tech japonaise n’a pas été divulgué.

Fondée il y a un an en Californie, Cogitai a l’ambition de développer des technologies relatives à l’intelligence artificielle et de se rapprocher le plus possible du comportement d’un cerveau humain.

Des progrès restent à faire dans ce vaste domaine d’exploration technologique. « Même des enfants en bas âge développent une compréhension du monde bien plus riche et plus sophistiquée que les systèmes les plus élaborés d’IA sur la Terre, » déclare Cogitai dans son communiqué.

Pour parvenir à ses fins, Cogitai mise sur le développement de systèmes qui se nourrissent de leurs expériences afin de sans cesse apprendre et évoluer, le tout de manière autonome.

Cogitai se positionne donc à l’avant-garde du deep learning, la start-up évoquant même une dimension de « Reinforcement Learning ». Elle est persuadée que les technologies IA vont bouleverser le monde.

« Notre technologie d’apprentissage perpétuel permettra à des systèmes informatiques de bâtir des connaissances et des compétences tout simplement grâce à l’interaction avec le monde qui les entoure« , a  déclaré le Dr Mark Ring, CEO de Cogitai.

 » Des connaissances et des compétences simples acquises par une expérience précoce permettront le développement de plus de connaissances et de compétences complexes dans un cycle puissant et perpétuel d’auto-amélioration« , poursuit-il.

« Cette ambition a toujours été l’un des principaux objectifs de l’IA mais elle n’a jamais été perçue comme réalisable à court terme par ceux qui disposent de compétences dans le domaine. Mais notre équipe croit voir un chemin vers ce rêve. »

Parlons-en de l’équipe. Les trois co-fondateurs de Cogitai ont des profils d’experts en IA : Mark Ring, Peter Stone et Satinder Singh Bajeva. Les trois combinent 60 ans d’expériences dans le machine learning et la recherche en intelligence artificielle.

Pour asseoir leur autorité dans ce secteur, l’équipe de Cogitai s’est entourée d’un comité consultatif d’expertise (« brain trust ») regroupant 13 pointures dans leur domaine de prédilection.

Selon Reuters (via VentureBeat), Hiroaki Kitano, CEO de Sony Computer Science Laboratories, l’admet : son groupe a pris du retard dans l’appréciation des enjeux de l’IA.

« Il existe des domaines inexplorés« , considère-t-il. « Certains figurent dans le cyber-espace mais le potentiel est encore plus vaste dans le monde physique. » Tout en poursuivant : « Nous disposons de produits dans le monde physique. Nous faisons du hardware. C’est notre force. »

La start-up californienne pourrait donc bien permettre à Sony d’ancrer davantage ses branches d’activités dans la sphère de l’IA.

La firme de Tokyo fut un temps pionnière dans ce domaine avec son robot-chien AIBO en 1999 puis le QRIO, un robot humanoïde, en 2003. Mais, Sony a cessé de les produire à partir de 2006.

Actuellement, l’effervescence est forte autour de l’IA. Des groupes comme Facebook, Apple, Microsoft et Alphabet (Google) concentrent leurs effort R&D dans ce domaine d’expertise, quitte à passer par des phases de croissance externe.

(Crédit photo : sakkmesterke, Shuttershock.com)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur