Interférences avec les pacemakers : l’iPod mis hors de cause

Mobilité

Les lecteurs de musique portable ne produisent aucune interférence susceptible d’affecter les patients porteurs de pacemakers.

Une équipe de scientifiques a publié une étude rejetant l’hypothèse selon laquelle les lecteurs de musique portables tels que l’iPod peuvent produire des interférences avec les pacemakers et exposer certains patients à des risques d’attaque cardiaque.

Un cas de dysfonctionnement d’un pacemaker, qui aurait été provoqué par des interférences électromagnétiques provenant d’un lecteur de musique portable, a récemment fait grand bruit dans le monde entier.

Howard Bassen, chercheur à l’US Food and Drug Administration, a publié ses conclusions dans l’édition de la semaine dernière du journal BioMedical Engineering OnLine. Les chercheurs ont conclu qu’il pouvait être nécessaire d’apposer des étiquettes afin de mettre en garde les utilisateurs contre l’utilisation d’un lecteur de musique à proximité d’un pacemaker.

Pour Howard Bassen, en revanche, une “étude in-vitro menée afin d’évaluer ces hypothèses n’a révélé aucun effet“. L’équipe du chercheur a mesuré les émissions de champ magnétique à basse fréquence provenant de différents lecteurs iPod disposés 2,7 cm au-dessus du boîtier du pacemaker.

“A partir des observations faites lors de notre étude in-vitro, nous pouvons affirmer qu’aucun effet d’interférence ne se produit au niveau des pacemakers lorsqu’ils sont exposés aux lecteurs iPod que nous avons testés”, conclut le scientifique.

Traduction de l’article iPods cleared of upsetting pacemakers de Vnunet.com en date du 4 février 2008.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur