Internet 100% gratuit? en Grande-Bretagne

Régulations

Les britanniques sont décidément les champions de l’Internet gratuit. Les chaînes de magasin d’électronique grand public Tempo et le fournisseur de services télécom Localtel lancent un accès Internet sans abonnement pour lequel les communications téléphoniques sont gratuites en soirée et le week-end.

Alors qu’en France, les offres d’accès à Internet sans abonnement sur le modèle du britannique Freeserve se multiplient (voir édition du 28 avril 1999), les magasins d’électronique britanniques Tempo ont décidé d’aller encore plus loin dans la gratuité. Le groupe britannique lance en effet une offre d’accès sans abonnement où même les communications téléphoniques sont gratuites !

Les internautes inscrits à son service baptisé Screaming.net peuvent surfer sans payer de communications téléphoniques pour leur connexion le week-end (du vendredi soir 6 heures au lundi matin 8 heures) et tous les jours de la semaine en soirée (entre 6 heures du soir et 8 heures du matin). Les communications ne sont gratuites que lorsqu’on téléphone au point d’accès local pour surfer sur Internet.

Pour proposer une telle offre, Tempo s’est associé à Localtel, qui revend les services télécoms de British Telecom auquel il loue des lignes téléphoniques et de la bande passante en grande quantité. Les utilisateurs qui veulent profiter de leur offre doivent absolument devenir client Localtel pour Internet mais aussi pour la téléphonie.

Pour la téléphonie, les communications sont 10% moins chères sauf pour les appels vers les mobiles où les tarifs sont les mêmes que ceux proposés par British Telecom. Localtel espère gagner de l’argent en augmentant son nombre d’abonnés au téléphone classique mais compte aussi sur la publicité et le commerce en ligne.

L’opérateur se dit confiant sur la capacité de son service qui ne pourra pas, selon lui, être saturé. “Nous avons une grosse capacité et nous suivrons l’évolution de la situation au jour le jour”, explique Jeremy Stokes, le directeur de Streaming.net.

Pour éviter les problèmes techniques de configuration, Tempo va distribuer des CD d’installations dans ses 44 magasins. Plus de 40000 exemplaires seront disponibles dès ce week-end. Michael Kraftman, le président de Tempo, espère en écouler 100000 à 200000 par mois. “Nous devrions atteindre le million d’abonnés en moins de six mois comme Freeserve”, affirme-t-il.

Kraftman confirme que Tempo va lancer un site de commerce en ligne qui sera accessible depuis le service Screaming.net. “C’est un excellent tremplin pour nous lancer dans la vente en ligne”, explique-t-il.

Le portail de Screaming.net par lequel devront passer les abonnés contiendra des actus générales, des dépêches sportives et le moteur de recherche Lycos. Les “abonnés” auront accès à 12 Mo d’espace disque fourni par Tripod pour héberger leur site Web.

Pour en savoir plus :

* Le site de Tempo (UK).

* Le site de Localtel (UK).

* Portail Screaming.net (UK).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur