Internet 3G : Orange mise sur des forfaits limités

Cloud

Pour mieux informer ses clients dans le domaine de l’Internet 3G, Orange lance deux nouveaux forfaits limités et bloqués Internet Everywhere 3G.

Est-ce un heureux hasard ? Alors que la presse cette semaine a rapporté les mésaventures d’un cafetier nordiste, d’un médecin urgentiste et d’un responsable d’une société de courtage d’assurances qui avaient récemment reçu des factures 3G salées de la part d’Orange, de respectivement 46 000, 159 000 et 39 000 euros, l’opérateur mobile vient de lancer de nouvelles offres bloquées Internet Everywhere 3G, qui accompagne les clés USB 3G et 3G+ commercialisées par Orange.

Pour mieux informer ses clients, Orange n’utilise plus le terme “illimité” pour qualifier les nouvelles prestations offertes par les forfaits 3G couplés à une clé USB 3G. Ici, l’illimité ne s’applique plus qu’à la consultation de ses e-mails.

Un forfait Internet 3G limité et un forfait bloqué

L’opérateur mobile propose ainsi deux nouvelles offres : un forfait Everywhere 3G 1Go, qui limite le client à une consommation maximale de 1Go de données échangeables en France dans le mois, pour 30 euros.

Cette nouvelle offre intègre également une offre de roaming : l’abonné aura ainsi la possibilité de consommer 200 Mo de données en Europe sur un an, et ce, quel que soit le pays où se trouve l’internaute.

Orange rend également disponible son forfait bloqué Internet Everywhere 3G à 15 euros par mois. Il sera ainsi possible de se connecter au Web dans la limite de 400 Mo de données échangées mensuellement, soit 200 Mo en journée, 24h/24h, et 200 Mo le week-end et pendant les vacances scolaires.

Orange lance aussi une clé USB 3G+ Wi-Fi

L’opérateur mobile profite du lancement de ces nouveaux forfaits limités pour dévoiler sa nouvelle clé 3G+ Wi-Fi : pour 49 euros par mois, cette clé 3G+ associée au forfait Internet Everywhere bloqué offre une fonction Wi-Fi qui permet de partager, en situation de mobilité, sa connexion avec d’autres personnes, avec un partage fixé à 5 ordinateurs maximum.

Concernant les factures exorbitantes reçues ces derniers mois par quelques abonnés Orange, Jean-Paul Cottet, directeur de marché entreprises pour l’opérateur mobile, a déclaré à France 2 que seulement “1% des cas pose problème” sur une trentaine de “factures absurdes” comptabilisées.

Si Jean-Paul Cottet a annoncé que l’ensemble de ces cas allait être examiné, il n’est pour autant pas question d’annuler toutes ces factures, certaines étant, selon lui, “complètement justifiées” au vu de la consommation des clients.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur