Internet, canal préféré des fraudeurs à la carte bancaire

E-commerceMarketing
internet-fraude-carte bancaire

En 2013, les paiements effectués sur Internet par carte bancaire, qui ne représentaient que 11% de la valeur des transactions, ont compté pour 64,6% du montant de la fraude.

Selon le rapport annuel de l’Observatoire de la sécurité des cartes de paiement (OSCP), le taux de fraude sur le paiement par carte bancaire en 2013 est resté stable par rapport en 2012, avec un montant global s’élevant à 469,9 millions d’euros, contre 450,7 millions un an auparavant, soit 0,080% du montant des transactions effectuées.

Toutefois, les fraudes aux cartes bancaires sur Internet ont continué à amorcer un certain recul par rapport à 2012. Ainsi, concernant les transactions effectuées en France sur des plates-formes d’e-commerce, le taux de fraude a atteint  0,23%, contre 0,29% il y a une année.

Néanmoins, le montant des transactions concernées a augmenté, passant de 109,4 millions à 125 millions d’euros.

Ainsi, “si la baisse du taux de fraude [sur le Web], qui confirme le mouvement engagé en 2012, est encourageante, celui-ci demeure plus de vingt fois supérieur au taux de fraude constaté sur les paiements de proximité”, souligne l’Observatoire de la sécurité des cartes de paiements.

Le rapport met en exergue le fait que le montant de la fraude sur Internet représentait 64,6% du montant total de la fraude en France en 2013, alors que ces transactions comptaient pour 11% des montants payées par carte.

Si la France fait des efforts concernant la sécurisation des cartes de paiement, il est à noter que les e-commerçants disposent encore d’une bonne marge concernant l’authentification forte sur leur plate-forme.

En effet, seulement 43% d’entre eux sont équipés d’un système d’authentification renforcée des paiements en ligne, comme le dispositif 3D Secure, proposant l’envoi d’un SMS à l’acheteur contenant un code unique à entrer sur le site marchand pour confirmer son achat et finaliser la transaction.

Bon nombre d’e-commerçants craignent que cette étape supplémentaire de réception d’un code sur leur smartphone ne découragent les internautes d’acheter en ligne.

 

Quizz ITespresso.fr : Que savez-vous de l’argent virtuel ?

 

Crédit image : Wk1003mike – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur