Internet des objets : Sigfox vise le Moyen-Orient et l’Afrique

Gestion réseauxM2MRéseaux
thierry-siminger-sigfox-MEA
5 2

Un ex-manager d’Oberthur Technologies va piloter les activités de Sigfox dans la zone Moyen-Orient et Afrique. Le réseau de l’opérateur IoT s’étend encore.

L’opérateur réseau Sigfox dédié à l’Internet des objets poursuit son expansion internationale.
Au-delà de l’Europe et les Etats-Unis, il vise le Moyen-Orient et l’Afrique.

Les activités dans ces zones seront supervisées depuis Dubaï par Thierry Siminger, qui prend les fonctions de président de SIGFOX MEA.

Expert en télécoms, Thierry Siminger occupait auparavant le poste de Président RMEA (Russie, Moyen-Orient, Afrique) d’Oberthur Technologies (sécurité numérique et cartes à puces).

Au-delà de l’élargissement de sa sphère d’influence géographique, Sigfox poursuit l’extension de son réseau IoT en Europe. Début octobre, un accord a été signé en Italie avec EI Towers (infrastructures & exploitation de réseaux télécoms).

C’est le 10ème pays connecté à son réseau IoT : France, Espagne, Royaume-Uni, Pays-Bas, Luxembourg mais aussi Irlande, Portugal, Danemark, République tchèque…

La société toulousaine, qui compte 140 collaborateurs et deux filiales (Etats-Unis, Espagne), vise un chiffre d’affaires de 12 millions d’euros en 2015.

Depuis sa création en 2009, la société a levé 127,5 millions d’euros dont 100 millions en février dernier.

Et les prochains jalons sont déjà annoncés :« D’ici la fin de l’année 2016, la quasi-totalité du territoire américain devrait être couverte. Le Japon, la Corée, l’Inde seront les étapes suivantes », assurait Ludovic Le Moan, co-fondateur et CEO de Sigfox, dans une interview à Reuters accordée à la mi-septembre.

(Crédit photo : Sigfox – Thierry Siminger, Président de SIGFOX MEA)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur