Internet devient le deuxième canal de vente à distance

Mobilité

Selon une étude Fevad-La Poste-Credoc, le Net dépasse le téléphone pour
effectuer les commandes. Mais le courrier postal reste au-dessus.

La Fédération des Entreprises de Vente à Distance (Fevad) et La Poste ont publié une étude réalisée par le Credoc* (Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie). Objet de l’étude : définir le profil et le comportement des Français qui achètent à distance et sur Internet.

Premier enseignement : 73% des Français achètent à distance. Et Internet est le deuxième média le plus utilisé pour passer commande derrière le courrier. En effet, 41% des Français utilisent Internet pour leurs achats. Le Web devance pour la première fois le téléphone (31%) en tant que canal de commande. La France compte dès lors 19 millions de cyber-acheteurs. A noter également, la surprenante percée du téléphone mobile utilisé par 5% des Français, c’est cinq fois plus que le Minitel dont le taux d’usage serait tombé à 1%.

Avec la progression des ventes sur Internet, de nouveaux clients sont attirés. Il s’agit essentiellement de jeunes adultes : 62% des 18-24 ans commandent par Internet. Mais les 35-44 ans utilisent aussi bien le courrier (49%), Internet (48%) que le téléphone (41%). Internet va rester un média notable pour passer commande à distance : 98% des internautes envisagent de continuer à acheter à distance. Par ailleurs, ce média est fréquemment utilisé par les internautes : 58% des cyber-acheteurs ont commandé un produit dans les deux derniers mois. Enfin, Internet est utilisé pour des achats à l’étranger : 26% des cyber-acheteurs ont déjà acheté dans des pays hors de France.

Le développement des commandes sur Internet a provoqué un bouleversement dans la hiérarchie des produits achetés à distance. Ainsi, 49% des acheteurs des acheteurs à distance ont déjà commandé des CD, DVD ou des jeux vidéos en 2006. Autres produits plébiscités : les billets de trains ou d’avion (46%), mais également les abonnements à des opérateurs téléphoniques ou Internet (35%) ou encore les produits photos ou vidéo (29%). Les cyber-acheteurs commandent également des produits traditionnels de la vente par correspondance : 66% ont déjà acheté des vêtements et chaussures à distance et 65% des livres.

Avec la vulgarisation de l’acte d’achat en ligne, le profil de l’acheteur à distance est modifié. Les femmes ne représentent plus que 54% des acheteurs. En outre, les acheteurs sont proportionnellement aussi nombreux dans les communes rurales que dans les agglomérations. Les acheteurs à distance sont globalement un peu plus jeunes que l’ensemble de la population française : 85% des 18-24 ans et 82% des 25-34 ans achètent à distance.

*Etude réalisée entre le 20 et le 25 septembre 2006 à partir d’un questionnaire téléphonique posé à 1009 individus représentatifs de la population française.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur