Internet en passe de devenir une nouvelle discipline scientifique

Mobilité

Tim Berners-Lee, le père du World Wide Web, veut faire de la Toile un objet
d’étude scientifique.

Tim Berners-Lee, considéré comme le père fondateur du World Wide Web, a annoncé le début d’une longue collaboration de recherche entre le prestigieux MIT (Massachusetts Institute of Technology) et l’université de Southampton visant à faire de la Toile une science fondamentale.

Le projet WSRI (Web Science Research Initiative) définira un calendrier de recherche destiné à comprendre les enjeux scientifiques, techniques et sociaux derrière la croissance d’Internet.

Les travaux de recherche s’attacheront essentiellement au volume d’informations circulant sur le Web permettant de documenter au mieux les activités et les connaissances humaines sous leurs nombreux aspects.

Les projets de recherche WSRI tenteront de répondre à certaines questions : “Comment accéder à l’information et évaluer sa fiabilité ? Par quels moyens peut-on s’assurer que son utilisation est conforme aux réglementations sociales et légales ? Comment préserver le Web sur le long terme ?”

A l’heure où le Web célèbre son dixième anniversaire d’utilisation à grande échelle, il est étonnant de voir à quel point nous en savons finalement peu sur son évolution“, explique Tim Berners-Lee.
Nous avons seulement gratté la surface de ce qui pourrait être réalisé en mettant en place des recherches scientifiques approfondies sur sa conception, son fonctionnement et son impact sur la société.

Le WSRI permettra aux chercheurs de considérer Internet comme un objet sérieux d’étude scientifique, en se donnant pour objectif de soutenir sa croissance et d’exploiter au mieux son potentiel d’outil exceptionnel pour l’humanité entière.“, poursuit le pionnier du Net.

Cette initiative sera l’occasion de constituer un forum mondial réservé aux scientifiques et aux étudiants dans le but de collaborer aux premiers efforts de recherches scientifiques spécialement déployés pour étudier le Web et développ er une nouvelle discipline scientifiques pour les futures générations de chercheurs.

Le WSRI sera localisé dans le laboratoire des sciences informatiques et d’intelligence artificielle du MIT et au SECS (School of Electronics and Computer Science) de l’université de Southampton.

Wendy Hall, directrice du SECS et directrice fondatrice du WSRI, commente : “A mesure que le Web continue d’évoluer, il devient de plus en plus évident qu’un nouveau type d’étudiants doit être formé pour répondre aux besoins scientifiques et industriels. Les premières preuves s’en font déjà sentir : de grandes sociétés Internet et institutions de recherches se plaignent d’un manque de personnel possédant les compétences nécessaires pour satisfaire aux exigences professionnelles actuelles et futures.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 3 novembre 2006


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur