Internet mobile : plus de 3,1 milliards d’utilisateurs sont comptabilisés dans le monde

MobilitéPortablesSmartphones
mobile-ericsson
6 43

Selon le rapport d’Ericsson pour le 2ème trimestre 2015, le trafic de données mobile a progressé de 55% et 140 millions de nouveaux abonnements à un forfait data ont été souscrits, portant le nombre d’utilisateurs de l’Internet mobile autour de 3,1 milliards.

Entre le deuxième trimestre 2014 et le deuxième trimestre 2015, le trafic de données mobiles a augmenté de 55%. Et de 15% par rapport au premier trimestre 2015.

Le volume de données échangées chaque mois depuis les smartphones, tablettes et autres objets communicants sur les réseaux mobiles des opérateurs dépasse aujourd’hui les 4 000 Po (4 milliards de Go), souligne une mise à jour du rapport trimestriel d’Ericsson consacré à la mobilité.

Dans le même temps, le trafic voix (hors VoIP) n’a quasiment pas bougé depuis 2010 autour d’une centaine de Po mensuels.

Ericsson justifie cette augmentation exponentielle du trafic par la progression des abonnements aux services Internet mobile et une consommation moyenne du trafic par souscription.

Entre avril et juin 2015, l’équipementier suédois a ainsi enregistré pas moins de 140 millions de nouveaux abonnements à un forfait data portant le nombre d’utilisateurs de l’Internet mobile autour de 3,1 milliards. En hausse de 25% d’une année sur l’autre.

Avec 115 millions de forfaits, la 4G a composé l’essentiel des nouveaux usages. Aujourd’hui, 740 millions de personnes disposent de services mobiles très haut débit (THD) LTE dans le monde. Le nombre de forfaits 3G (HSPA/WCDMA) a pour sa part connu une progression de 50 millions d’abonnements. Notons néanmoins que les seuls services voix (GSM only) ont perdu 80 millions d’utilisateurs.

Sur le trimestre, le marché a donc connu une progression globale de 53 millions de lignes mobiles portant à 7,2 milliards le nombre total d’utilisateurs d’un téléphone mobile. Mais dans les faits, ce nombre se limite autour de 4,9 milliards, « certains cumulant plusieurs abonnements », justifie le rapport.

L’adoption de l’Internet mobile se reflète notamment dans les ventes de smartphones. Environ 340 millions ont été vendus dans le courant du deuxième trimestre. Soit 75% de l’ensemble des téléphones vendus. En nette progression en regard des 65% constatés il y a un an, souligne Silicon.fr.

Néanmoins, seuls 45% des forfaits mobiles étaient associés à un smartphone. « Ce qui laisse une marge de progression considérable », note Ericsson.

Cette croissance mobile, de 5% annuellement, n’est pas homogène sur l’ensemble de la planète. L’Inde (+12 millions), la Birmanie (+5 millions), le Nigéria (+4 millions), les Etats-Unis (+4 millions) et le Bangladesh (+3 millions) sont apparues comme les zones les plus dynamiques en matière de nouveaux recrutements sur la période.

Mais ce sont la région Asie (1,4 milliard d’abonnements, hors Chine et Inde), la Chine (1,29 milliard) et l’Inde (985 millions) qui concentrent le plus grands nombre de lignes mobiles sur la planète devant l’Afrique (930 millions) et l’Amérique latine (725 millions). L’Europe occidentale (540 millions) se place derrière le reste du continent européen (580 millions) mais devant l’Amérique du Nord (390 millions) et le Moyen-Orient (385 millions).

Si le taux de pénétration des mobiles frôle celui de la population mondiale (99%), il est bien inférieur dans les pays qui comptent le plus de cartes SIM : 77% en Inde, 80% en Afrique, 92% en Chine. Ce qui laisse, là aussi, une marge de progression encore très importante pour le marché mobile.

 

Crédit image : Kinga – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur