L’Internet mobile passe un cap en France

Régulations
mediametrie-audience-internet-mobile-2014

L’essor de l’Internet mobile en France se confirme au dernier pointage de Médiamétrie. La hausse d’audience est plus sensible sur les applications que sur les sites Web.

Au 30 juin 2014, plus de la moitié des Français de 11 ans et plus propriétaires d’un téléphone portable sont des mobinautes. C’est l’un des principaux constats établis par Médiamétrie dans la dernière réactualisation de son baromètre semestriel dédié, depuis l’été 2008, à “l’audience de l’Internet mobile” (voir la synthèse au format PDF – 7 pages).

Partagée entre sites Web et applications, ladite audience se compose à 51% d’hommes et 49% de femmes. La génération des “Digital Natives” – nés, par convention, après 1990 – reste une locomotive, mais toutes les catégories d’âge sont concernées : sur les 29,4 millions de mobinautes recensés en France, 53,2% ont au moins 35 ans (ils n’étaient que 35,8% en 2009).

Au mois de juin, 91,1% des mobinautes ont visité au moins un site Internet sur les 19 753 étudiés ; 85,6% ont utilisé une ou plusieurs applications parmi les 5077 sondées. Sur ces trente jours, la durée moyenne de navigation Web s’établit à 4 heures et 12 minutes, pour 770 pages consultées sur environ 41 sites distincts. C’est sans compter les quelque 200 sessions lancées sur des applications mobiles (6 différentes en moyenne).

Au global, les principaux usages gravitent toujours essentiellement autour de la consultation de contenu, avec un certain attrait pour le commerce électronique. Toutes marques confondues, le groupe Google reste en tête de palmarès avec 24,2 millions de visiteurs uniques en juin 2014 (+2 millions en 6 mois), devant les 20,9 millions de Facebook (+2,6 millions), qui demeure la plus fréquentée des plates-formes communautaires accessibles dans l’Hexagone.

Pas encore d’apparition dans le top 20 pour Twitter, dépassé, en termes de fréquentation, par la Fondation Wikimedia (6e, et dont l’essentiel de l’audience se concentre sur l’encyclopédie Wikipedia) ou encore Instagram (18e ; 4 millions de visiteurs uniques). Avec un portail fréquenté par 12,3 millions d’internautes (800 000 de plus qu’à fin 2013), Yahoo se maintient en troisième position derrière le duo Google-Facebook. Suivent Orange (11,1 millions) et Apple, qui dépasse les 10 millions de visiteurs uniques, notamment grâce à la plate-forme iTunes.

Filiale de Google, YouTube a réuni à elle seule 19,4 millions de visiteurs uniques (+ 600 000 en un trimestre), contre 8,9 millions pour son concurrent Dailymotion (+ 1,5 million). Parmi les groupes télécoms, Orange fait mieux que SFR (8,1 millions de visiteurs uniques tous sites confondus), Bouygues Telecom (5,4 millions)… et Free, qui ne figure pas au classement, au contraire de PagesJaunes (10e avec 7,1 millions de visiteurs uniques), Leboncoin (11e ; 6,8 millions), L’Équipe (16e ; 5 millions) ou encore Deezer (19e ; 4 millions).

Des sites Web aux applications mobiles, on retrouve plus ou moins la même hiérarchie. A noter la stabilité de King.com (l’éditeur du jeu à succès Candy Crush Saga) et la progression remarquée de la reconnaissance musicale de Shazam, qui séduit 5,2 millions de mobinautes. Plus de 2,5 millions ont utilisé la messagerie instantanée Viber ; 2,1 millions, le système communautaire de cartographie-GPS Waze.

mobinautes-juin-2014
La barre des 50% de mobinautes est franchie pour la première fois dans les statistiques de Médiamétrie.

* Réalisée sur les réseaux d’Orange, SFR et Bouygues Telecom en partenariat avec les trois opérateurs ainsi que les acteurs du marché publicitaire et l’Association Française du Multimédia Mobile, cette mesure inclut une estimation statistique des usages en Wi-Fi.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : la 4G, vous connaissez ?

Crédit photo : rangizzz – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur