Internet des objets : Eridanis pousse Sen.se vers le BtoB

EntrepriseFusions-acquisitionsStart-up
eridanis-acquiert-sen-se-internet-objets

Expert conseil pour des projets IoT en entreprise, Eridanis intègre la start-up Sen.se de Rafi Haladjian à l’origine de Mother avec ses capteurs intelligents Motion Cookies.

Eridanis prend une participation majoritaire dans Sen.se pour tenter de s’imposer sur le segment de l’Internet des objets qui demeure fragmenté en France.

La société acquéreuse est spécialisée dans le conseil opérationnel pour des projets IoT en entreprise.

Fondée en septembre 2104 par Jean-Luc Bernard, Emmanuel Gavache et Benoît Bourrel, elle dispose de clients grands comptes comme ERDF, GRTGaz et SNCF.

Récemment, Eridanis a présenté sa “Borne Connectée” à la Connected Conférence et sur le stand de GRTgaz au World Gaz Congres.

Elle émet un signal d’avertissement aux exploitants de GRTgaz (gestionnaire de réseau de transport de gaz naturel, filiale d’Engie) dès qu’une anomalie liée à son positionnement est détectée (inclinaison, dégradation).

Eridanis développe plusieurs expertises comme le bien-être et la santé préventive au travail, la surveillance des infrastructures sur de grands territoires, la traçabilité, la logistique connectée et la ville intelligente.

BtoB et Internet des objets : “un énorme potentiel”

De son côté, Rafi Haladjian avait pris initialement une autre orientation pour sa start-up Sen.se.

sense-eridanis-motion-cookies-mothers
Mother avec ses capteurs intelligents Motion Cookies : la famille de produits Internet des objets développée par Sen.se

Fondée en 2010, elle était davantage connue pour sa famille de produits Mother avec ses capteurs intelligents Motion Cookies qui a obtenu deux prix lors de la dernière édition du CES à Las Vegas.

Ce rapprochement avec Eridanis va permettre à Sen.se d’élargir son spectre d’activité au BtoB.

Rafi Haladjian reste au capital de Sen.se et continue à en assurer la direction.

Tandis qu’Emmanuel Gavache en devient le président, précise le communiqué.

“Nous voyons un immense potentiel de l’Internet des Objets dans le marché BtoB (…), justifie Rafi Haladjian, CEO de Sen.se.

“L’IoT va bouleverser l’ensemble des entreprises, comme cela a été le cas avec le web et les applications pour smartphones. C’est pourquoi nous nous sommes rapprochés d’Eridanis.”

sense-eridanis-rapprochement
Emmanuel Gavache (Eridanis) et Rafi Haladjian (Sen.se)

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur