Internet des objets : Sigfox veut capter le marché du Luxembourg

Gestion réseauxM2MOpérateursRéseaux
sigfox-luxembourg
2 6

C’est la poursuite déploiement à l’international de Sigfox. L’opérateur spécial IoT prend position au Luxembourg en s’appuyant sur des partenaires locaux.

On pourrait considérer le Luxembourg comme le cinquième marché de Sigfox.

L’opérateur d’infrastructures pour une exploitation d’applications IoT va s’appuyer sur POST Luxembourg (opérateur télécoms) et RMS.lu (solutions d’authentification et de mobilité) pour étendre ses activités sur place.

Le déploiement du réseau dédié va s’échelonner à travers le pays jusqu’à la fin de l’année.

Sachant des premiers sites SIGFOX ont été installés avec les partenaires locaux à Luxembourg-Ville et Ettelbruck. Le réseau Sigfox couvre environ 30% de la population du Grand-Duché.

POST Luxembourg et RMS.lu comptent commercialiser des offres « clés-en-main » auprès organismes publics, aux industriels et aux entreprises luxembourgeoises pour développer des applications IoT.

Leur exploitation pourrait intéresser un certain nombre de domaines d’activité : transport, urbanisation (ville intelligente), santé, assurance…

Fort de ses importantes capacités financières (100 millions d’euros levés) et du partenariat stratégique signé avec Samsung, Sigfox veut se distinguer sur les segment M2M et Internet des objets.

La société IT d’origine toulousaine veut monter une solution de connectivité complète pour transmettre à bas débit des volumes de données importants des smartphones et autres appareils électroniques mobiles (capteurs).

Elle affiche une volonté de déploiement mondial. Le service est déjà opérationnelle en France, en Espagne, au Royaume-Uni et aux Pays-Bas.

D’autres pays vont suivre comme le Portugal (partenariat avec NarrowNet, Groupe Kaisaras), la Belgique et le Danemark (avec IoT Denmark).

En attendant des extensions en Asie et en Amérique du Nord. Sigfox possède déjà des filiales à San Francisco (Etats-Unis) et Madrid (Espagne).

L’activité liée à Sigfox tend à s’élargir : ainsi Engie (ex GDF-Suez), qui a investi dans Sigfox, devient un relais en Belgique va une nouvelle société : Engie M2M.

Toujours sous un angle de connectivité industrielle, Sigfox accompagne aussi Airbus dans le développement d’une solution de connectivité globale pour l’Internet des objets associant satellites et réseaux terrestres.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur