Internet.org : Facebook rêve d’une économie numérique globale

Emmenée par Facebook et parrainée par une coalition d’acteurs de l’industrie IT, l’initiative Internet.org vise à développer une économie numérique globale en connectant l’ensemble de la population mondiale.

internet-org-facebook

Facebook invite les acteurs de l’industrie IT et les organisations de la sphère politique à converger sous la bannière d’Internet.org.

Cette coalition, qui compte parmi ses membres fondateurs Ericsson, Mediatek, Nokia, Opera, Qualcomm et Samsung, entend s’impliquer dans le développement des accès Internet à l’échelle de la planète.

Tout en rappelant qu’à l’heure actuelle, « on ne compte que 2,7 milliards d’internautes« , Mark Zuckerberg évoque « les possibilités qu’ouvrirait un monde connecté« .

Difficile, néanmoins, de se persuader que cette démarche relève exclusivement d’une action humanitaire : elle semble revêtir, pour chacun des contributeurs d’Internet.org, d’autant plus d’enjeux stratégiques qu’elle implique le développement d’une économie numérique globale.

Effectivement, plusieurs questions problématiques se posent à travers cette initiative entrevue comme un relais de croissance sur le long terme, notamment en matière d’éducation des populations dans les zones reculées du Globe.

Il s’agira, en premier lieu, de favoriser l’adoption de technologies permettant de minimiser le coût d’accès à Internet. En d’autres termes, d’adapter l’offre de terminaux – notamment mobiles – pour les marchés émergents.

Nokia et Samsung se sont déjà engagés sur cette voie, Mediatek et Qualcomm accrochant le wagon avec leurs composants respectifs : processeurs, solutions de connectivité…

Il conviendra également d’utiliser plus efficacement la bande passante. Une responsabilité qu’Ericsson endossera au niveau de l’infrastructure réseau, Opera oeuvrant plutôt au développement de technologies de cache ou encore de compression des flux.

Ultime objectif, encourager l’émergence de nouveaux services et modèles économiques, en partenariat avec des acteurs locaux.

Facebook chercherait d’ailleurs à négocier avec des développeurs pour la localisation des contenus et avec les opérateurs dans le cadre d’offres d’accès illimité à son réseau social – comme c’est le cas en France chez Sosh.

Internet.org s’inspire, sur le principe, du projet Open Compute, sous une douzaine de partenaires se sont réunis pour élaborer une architecture de data center plus dense et moins énergivore, basée sur des serveurs équipés en processeurs Atom et stockage flash.

Il se rapproche du projet Loon de Google, actuellement en phase de test en Nouvelle-Zélande et qui prévoit la création d’une ceinture de ballons volants servant d’antennes-relais pour distribuer une connexion Internet dans toutes les régions du Globe.

Et Stephen Elop, P-DG de Nokia, d’en conclure, dans le communiqué (document PDF) relatif au lancement d’Internet.org, que « l’accès Internet pour tous sera la prochaine révolution industrielle« . Le dirigeant est secondé dans son propos par Qualcomm, qui entend « résorber la fracture numérique« .

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : avez-vous entendu parler du nouveau Facebook ?

Crédit illustration : Toria – Shutterstock.com

Derniers commentaires



One reply to Internet.org : Facebook rêve d’une économie numérique globale
  • Le 21 août 2013 à 13:39 par toto

    Mais ces gens qui vivent sans internet ne seront pas plus heureux avec.
    Ils ne produiront pas plus de riz pour se nourrir, ils n’ouront pas plus les moyens d’acheter les outils infos qui pourront aller avec …
    Ils seront juste esclavagé comme les autres par le système commercialo-internet actuel: des pubs des pubs des pubs, consommez consommez consommez
    et des infos sélectionnés, trier et dispatcher en fonction de ce qu’on veut vous donner (l’information orientée)

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

14:00:55