Internet.org : Facebook rachète Pryte pour optimiser la data mobile

Data-stockageRégulations
facebook-pryte

Dans le cadre de son initiative qui vise à connecter la planète, Facebook acquiert une start-up finlandaise qui propose des plans tarifaires adaptés à la consommation data mobile selon les applications.

Le projet Internet.org est un projet philanthropique prioritaire pour Mark Zuckerberg. Le CEO et cofondateur du réseau social Facebook est à l’origine de cette initiative qui vise à développer une économie numérique globale en connectant l’ensemble de la population mondiale.

De nombreux acteurs de l’industrie IT apportent leur soutien à la démarche, avec chacun sa part de travail. Nokia et Samsung adaptent leurs offres respectives de terminaux mobiles pour les marchés émergents. MediaTek et Qualcomm accrochent le wagon avec leurs composants (processeurs, solutions de connectivité). Ericsson s’occupe de l’infrastructure réseau ; Opera, des technologies de cache ou encore de compression des flux permettant d’économiser la bande passante.

Venu au Mobile World Congress de Barcelone pour plaider sa cause auprès des opérateurs mobiles, Mark Zuckerberg s’implique sur plusieurs fronts. Plutôt que de miser sur les réseaux cuivre ou fibre, dont le déploiement est coûteux, le milliardaire désormais trentenaire compte s’appuyer sur les liaisons sans fil. C’est le principal axe de réflexion du Connectivity Lab. Cette équipe qui réunit notamment des experts de la NASA travaille sur différentes plates-formes destinées à fournir du réseau depuis le sol, les airs et l’espace.

Mais l’aspect essentiel de ce projet reste le coût auprès des utilisateurs finaux, qui se comptent potentiellement en milliards. Une problématique abordée avec le rachat de Pryte. Fondée en 2013, cette start-up finlandaise basée à Helsinki a développé un modèle de service consistant à proposer des plans tarifaires adaptés à la consommation mobile selon les applications. A titre d’exemple, un mobinaute qui ne veut utiliser Facebook que pendant une journée paiera seulement 0,2 dollar à son opérateur.

Cette offre n’était pas encore officiellement lancée, mais des partenariats avaient déjà été signés entre fournisseurs d’accès et de contenus, avec l’objectif de trouver un équilibre entre la monétisation de la data mobile pour les premiers et l’enrichissement de la base client pour les seconds.

Dans un mail adressé à Mashable, Facebook annonce que les équipes de Pryte rejoindront le projet Internet.org. Elles seront basées à Londres et à Singapour. Le réseau social franchit là une nouvelle étape dans sa conquête des marchés à économie émergente, après avoir lancé, en 2010, le site Facebook Zero (0.facebook.com), dont l’accès est gratuit et illimité sur les terminaux d’entrée de gamme sur les réseaux mobiles d’une cinquantaine d’opérateurs dans le monde.

pryte-facebook

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : géants du Web, qui a racheté quoi ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur