Internet.org fait le grand saut en Inde

MobilitéRéseauxTrès haut débitWifi
internet-org-inde

L’application mobile développée par le collectif Internet.org pour permettre l’accès gratuit à plusieurs services en ligne est désormais disponible en Inde.

Après l’Afrique, l’Asie. Déployée en Zambie au cours de l’été 2014, puis en Tanzanie au mois d’octobre et au Kenya en novembre, l’application mobile Internet.org est désormais disponible en Inde.

Développée par le collectif du même nom, elle permettra aux abonnés de Reliance Communications – un opérateur télécoms local* – d’accéder, sans frais de connexion, à une trentaine de services en ligne dans les domaines de l’emploi, de la santé, de l’information, de la communication et de l’associatif.

Sur la liste figurent de nombreuses offres spécifiques au marché indien : Maalai Malar et Aaj Tak pour l’actualité respectivement en tamoul et en hindi, AP Speaks pour les démarches administratives, Reuters Market Lite pour les agriculteurs, etc.

On retrouve aussi des services de dimension internationale comme BBC News, Wikipedia… et Bing Search. Déjà entrevue au Kenya, la prise de distance avec Google Search (proposé par défaut en Zambie) se confirme.

La plupart de ces services sont déclinés en anglais, en hindi (490 millions de locuteurs dans le monde selon l’étude Ethnologue : Languages of the World réalisée en 2005), en tamoul (77 millions), mais aussi en telugu (75 millions), en marathi (71 millions), en gujarati (41 millions) et en malayalam (37 millions). Facebook et son outil de messagerie instantanée n’y font pas exception.

L’accès à cette offre peut se faire via une application Android, mais aussi directement sur le portail internet.org ou en passant par la page d’accueil du navigateur Opera Mini, très utilisé en Inde. Il est néanmoins limité à Tamil Nadu, Maharashtra, Andhra Pradesh, Gujarat, Kerala et Telangana, c’est-à-dire à 6 des 29 Etats que compte le pays.

Le potentiel est énorme : 1 milliard de personnes en Inde ne sont pas encore connectées à Internet, à en croire Mark Zuckerberg. Le fondateur et patron de Facebook avait communiqué ce chiffre fin 2014 lors du premier sommet Internet.org, tenu à New Delhi.

Le réseau social a déjà pris ses marques en Asie. Il a notamment mené, avec le concours d’Ericsson (également membre fondateur d’Internet.org), un pilote en Indonésie pour évaluer les défis liés à l’adoption des smartphones dans les pays émergents. Autre initiative : l’organisation, à Jakarta, d’un hackaton dédié aux applications “économes en données” avec, dans le collimateur, les marchés où la bande passante est limitée et/ou onéreuse.

* Filiale d’un groupe qui propose également des services de gestion financière et de distribution d’énergie, Reliance Communications revendique 118 millions de clients, dont 39 000 entreprises.

Crédit photo : Tashatuvango – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur