Interopérabilité : Microsoft et Sun font le point sur leur collaboration

Cloud

Dans un rapport d’étape, les deux firme IT évoquent leur projet commun dans la gestion des identités.

Microsoft et Sun mettent en avant les résultats de leur nouveau projet d’interopérabilité engagé à propos de leurs technologies. Les deux firmes IT ont publié un rapport sur les efforts fournis à propos de leurs systèmes respectifs de gestion d’identité en vue d’une compatibilité.

Dans ce projet, Microsoft et Sun ont établi un socle commun pour que la suite OpenSSO Enterprise de Sun bénéficie d’une interopérabilité avec le système de Microsoft développé sous le nom de code “Geneva”.

Les deux groupes IT préconisent de pousser une méthode afin de favoriser et de vulgariser l’adoption des outils de gestion d’identité. L’objectif étant que les outils communiquent entre eux et qu’ils soient en mesure de partager des information.

“La fédération d’identité est une réponse au besoin de partager des ressources à travers des environnements hétérogènes. Le fait de pouvoir exporter les identités sur d’autres plates-formes permet de partager des informations et de les mettre à disposition à des partenaires de confiance”, considèrent les deux éditeurs dans leur rapport. “Cela fluidifie et simplifie les process de partage des données d’identités associées aux utilisateurs.”

Les deux firmes ont fondé leur interopérabilité sur en exploitant le language Security Assertion Markup Language (SAML), un standard permettant d’échanger des données de manière sécurisée.

A partir de ce repère, Sun et Microsoft s’échangent des données de support portant sur des technologies comme .NET et SharePoint et la manière de les transposer sur OpenSSO.

“L’interopérabilité entre les technologies hétérogènes devient de plus en plus importante alors que les entreprises qui exploitent des applications de divers horizons cherchent des moyens de communication entre elles”, peut-on lire dans le rapport.

“La présence d’un standard reconnu servant de socle à la collaboration de Sun OpenSSO Enterprise et les solutions Microsoft ‘Geneva’ Server permettra aux organisations de faciliter, libérer et sécuiriser les partages de ressources à travers des applications hétérogènes”.

Adaptation d’un article de Vnunet.com en date du 14 mai 2009 intitulé Microsoft and Sun tout interoperability project


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur