Interopérabilité vidéo : Cisco se méfie du mixte Microsoft-Skype

Marketing

L’équipementier réseaux télécoms émet un recours devant la Commission européenne à propos du rapprochement entre Microsoft et Skype. Il craint un manque d’interopérabilité pour les appels vidéo.

Avec un peu de retard, Cisco s’oppose finalement au rapprochement entre Microsoft et Skype.

L’équipementier réseaux américain effectue une démarche dans ce sens auprès de la Commission européenne.

En mai 2011, Microsoft avait annoncé le rachat de Skype. Montant de la transaction : 8,5 milliards de dollars.

Aux Etats-Unis, la Federal Trade Commission avait donné son feu vert dès la fin juin.

Tandis que la Commission européenne s’est prononcée de manière favorable le 7 octobre.

Il restait très peu de temps aux organisations ou entreprises tierces pour contester le rapprochement Microsoft-Skype, selon TechCrunch.

Dans cette démarche d’appel auprès de la Commission européenne, le spécialiste de l’équipement réseaux rejoint Messagenet, un spécialiste de la voix sur IP d’origine italienne.

Les arguments sont similaires : selon les plaignants, avec le rapprochement entre Microsoft et Skype, l’interopérabilité entre les systèmes de vidéo conférence sera limitée.

Et le projet d’intégration technologique entre Skype et la plate-forme de communication unifiée Microsoft Lync ne serait guère rassurant à leurs yeux.

Cisco avait ouvert des discussions avec Microsoft pour s’entendre sur des standards de communication vidéo. Mais, apparemment, elles n’ont pas abouti à des engagements concrets.

Dans une contribution blog en date du 15 février, Marthin De Beer, en qualité de Senior Vice President du business group de Cisco Emerging Business Group, considère que “ce recours n’a qu’un objectif : garantir l’interopérabilité des appels vidéo fondée sur des standards. Nous voulons que les communications vidéo soient aussi fluides que le courrier électronique ou de passer un coup de fil.”

On pourrait également analyser cette opposition contre une pure initiative de concurrence.

Cisco serait tenté de mettre des bâtons dans les roues de Microsoft après avoir tenté de mettre la main sur…Skype.

Crédit photo : video-communication-© Andres Rodriguez


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur