Interview Adam Levy-Zaubermann – Costockage.fr : “Le self stockage pèse 200 millions d’euros en France”

ManagementMarketingNominations
Costockage @LesChicsTypes

Fondateur de Co-stockage.fr, Adam Levy-Zaubermann présente ce système de garde-meubles entre particuliers, proche du concept d’Airbnb.

ITespresso.fr : Comment peut-on présenter Costockage ? Un AirBnB des caves et débarras ? Quels sont les avantages par rapport à un garde meuble traditionnel ?

Adam Levy-Zaubermann : Costockage est un garde-meuble entre particuliers. Nous permettons à des personnes ayant un peu d’espace inutilisé (une cave, un box de parking, un coin de chambre) de le mettre à profit. Les locataires à la recherche d’un espace de stockage trouvent un service plus proche et 2 ou 3 fois moins cher qu’un garde-meuble traditionnel.

Comme Airbnb, les transactions se font entre les particuliers directement sur notre plateforme, ce qui nous permet d’assurer systématiquement les objets stockés ainsi que les espaces de stockage.

ITespresso.fr : Que pèse le marché des garde-meubles ? Votre marque ne risque t-elle pas de vous bloquer sur le marché francophone ?

Adam Levy-Zaubermann : Le self stockage, dominé par des acteurs comme Une Pièce En Plus, Shurgard ou Homebox, pèse 200 millions d’euros en France. Il existe aussi d’autres types de services de stockage. En Europe, on parle d’un marché d’1 milliard d’euros.

Le costockage est un nouveau service que nous avons inventé de toute pièce. Nous avons donc fait simple pour le choix du nom, afin que les gens comprennent tout de suite de quoi il s’agit.

Avant nous, d’autres start-up avaient eu la même démarche: Blablacar s’est longtemps appelé Covoiturage.fr et Drivy était Voiturelib. Notre priorité pour les prochains mois, c’est qu’il y ait des espace de costockage partout en France, on se reposera la question du nom plus tard.

ITespresso.fr : A terme, comptez-vous rester sur ce marché du stockage ou élargir vos activités à d’autres segments de la “sharing economy” (co-location, co-voiturage, etc…) ?

Adam Levy-Zaubermann : Tout nos efforts sont portés sur le nombre d’espaces disponibles sur le site. Actuellement, on compte 35 000 m3 sur www.costockage.fr . C’est l’équivalent de 7 entrepôts de stockage qui n’auront pas à être construits !

Comme toute plateforme sujette à l’effet de réseau, la valeur de la nôtre augmente avec le nombre d’offres et de demandes. Aujourd’hui en Ile-de-France, toute annonce de qualité est louée en moins de 2 semaines, on vise la même chose dans toutes les grandes villes de France.

Dans le même temps, des partenariats sont créés avec d’autres services tels que des déménageurs ou de vente de matériel de déménagement pour répondre aux besoins de nos utilisateurs. Élargir notre activité à d’autres segments de la “sharing economy” n’est donc pas dans nos cartons.

Quiz : Connaissez-vous le crowdfunding ?

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur