Interview Jerry Nieuviarts : “Mapado veut structurer les données événementielles”

EntrepriseStart-up
Jerry NIEUVIARTS

Après un an de R&D et de viabilisation du concept, Mapado veut révolutionner le monde de l’information événementielle. Rencontre avec son co-fondateur.

Après un an de R&D et de viabilisation du concept, Mapado sort de l’ombre et entend révolutionner le petit monde de l’information événementielle.

Rencontre avec Jerry Nieuviarts, ancien fondateur de Clubic.com, désormais aux commandes de cette nouvelle jeune pousse

ITespresso.fr : Mapado c’est quoi ? Le Google des événements ?

Jerry Nieuvarts : On peut nous comparer à des guides locaux comme Cityvox ou  à des outils de ticketing mais notre ambition est de créer une plate-forme pour centraliser les données événementielles, ouverte non seulement aux producteurs de ces données (organisateurs d’événements, salles de spectacles, etc..) mais également à ceux les exploitant : médias, professionnels, développeurs, etc.

Cet univers est encore très fragmenté et Mapado entend centraliser et structurer ces données pour les rendre vraiment plus accessibles.

ITespresso.fr : Pour leur acquisition, misez-vous sur le crawling web ou sur le “user generated content” ?

Jerry Nieuvarts : Pour le moment, nous investissons principalement sur notre outil de crawling web. Pour le seul marché français, nous avons déjà identifié près de 20 000 sources de données, à l’origine de près d’un million d’événements par an.
Mais cette approche purement quantitative doit effectivement être complétée par des saisies plus traditionnelles et nous invitons désormais les organisateurs d’événements à se créer un compte sur Mapado pour enrichir ces informations et les mettre régulièrement à jour.

ITespresso.fr : Mapado est gratuit. Quel sera votre modèle économique ?

Jerry Nieuvarts : Nous allons d’une part proposer des outils marketing aux organisateurs d’événements, pour créer une page web ou publier automatiquement un événement dans d’autres agendas, mais également sans doute proposer des services de ticketing, pour faciliter la monétisation de ces événements.

Notre priorité reste toutefois autour de l’exploitation de ces données, et les modèles économiques restent encore à inventer dans cet univers.

ITespresso.fr : Quelles sont les prochaines étapes pour la start-up Mapado ?

Jerry Nieuvarts : Avec mon associé Nicolas Rosset, nous travaillons d’une part sur le financement de la société mais également sur son expansion internationale avec l’ouverture dès l’été 2015 d’une version américaine identifiant les milliers d’événements sportifs, culturels ou touristiques, qui ont lieu chaque jour aux Etats-Unis.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur