Interview Marc Lolivier – FEVAD : “5% des ventes e-commerce réalisées par mobile mais gare aux écarts”

Marketing
marc-lolivier-fevad-ecommerce

Délégué général de la FEVAD, Marc Lolivier revient sur l’essor du m-commerce plus fort que le commerce électronique du début des années 2000.

Alors que la FEVAD devrait sortir ses plus récents chiffres e-commerce à l’occasion de l’ouverture ce matin du salon E-Commerce Paris (Porte de Versailles), Marc Lolivier aborde l’essor du m-commerce, qui correspond à un chiffre d’affaires de 3 milliards d’euros en l’état actuel.

ITespresso.fr : Comment percevez-vous l’essor du m-commerce au sein de la FEVAD ?
Marc Lolivier : On voit bien une deuxième révolution après l’e-commerce. Cela se traduit par un transfert des achats sur l’Internet mobile. Mais cela impacte également la consommation en magasin. L’internet s’est invité dans les boutiques via les mobiles détenus par les consommateurs. Le mouvement est profond et il prolonge le parcours de la digitalisation du client dans le magasin.

ITespresso.fr : Cela se traduit comment en chiffres ?
Marc Lolivier : C’est une croissance très forte à trois chiffres. Sur les trois dernières années, le marché a été multiplié par cinq. C’est une progression supérieure à celle que l’on a connu dans le commerce électronique sur la période 2000 – 2003. On peut considérer qu’en l’état actuel, 5% des ventes e-commerce sont réalisées par mobile en moyenne (ce qui correspond  à un chiffre d’affaires de 3 milliards d’euros).

Mais il y a de grosses différences entre les acteurs : Certains gros marchands atteignent 20% voire au-delà. Sur notre panel dédié avec 15 grands acteurs, on arrive à 18% en moyenne globale. Sachant que plus de la moitié des panelistes réalisent chacun 14%.

ITespresso.fr : En sachant que, dans la vision FEVAD, le m-commerce englobe achats sur smartphones et tablettes…
Marc Lolivier : Effectivement. Précisons que 75% des achats sont réalisés sur des applications ou sites mobiles optimisés. Mais il reste 25% d’achats réalisés vie des sites Internet mobiles classiques. Ce distinguo smartphones et tablettes pourraient évoluer en fonction de l’évolution des usages recensés et des terminaux (avec le matériel hybride comme les phablettes…).

ITespresso.fr : Quels sont les acteurs les plus dynamiques en m-commerce au sein de la FEVAD ?
Marc Lolivier : Je ne peux pas faire la promotion de tel ou tel membre. Mais il est clair que la mobilité est devenue une priorité stratégique pour tous nos membres.

On voit quatre secteurs en pointe : les services comme les voyages (on peut y insérer le covoiturage comme Blablacar) ou le téléchargement de musique, les produits culturels, les produits high-tech et les ventes événementiels logiquement au regard de l’achat d’impulsion et rapide. Vente-Privée.com et Showroom.com communiquent sur un business mobile au-dessus de 20%. D’ailleurs, la mode a un rôle moteur dans l’achat mobile.

ITespresso.fr : Recensez-vous de nouveaux profils de start-up engagées à 100 % dans le m-commerce qui rejoignent la FEVAD ?
Marc Lolivier : Non. Pas à ce jour. Très franchement, je doute que l’on ait beaucoup d’acteurs m-commerce. Je crois que c’est vraiment un complément par rapport au site Web marchand existant et qu’il permet de faire la jonction avec le magasin et génère de l’interaction avec son vendeur. Ne retombons pas dans le “piège” du débat du début de l’e-commerce opposé au commerce physique.

ITespresso.fr : En termes de prospective, percevez-vous une extension du m-commerce à la sphère de l’Internet des objets ?  
Marc Lolivier : Le lien me semble évident. Le mobile devient de plus en plus un outil de paiement, y compris en magasin. On le voit avec l’iPhone 6 et Apple Play. Dans l’Internet des objets, il arrive souvent que les objets connectés propose un accès à Internet mais sans embarquer Internet. Du coup, c’est souvent à travers des applications mobiles que l’on se connecte à l’objet. On le constate à travers des produits du catalogue Withings.

————–
Quiz : Connaissez-vous les phablettes ?
————-


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur