Interview Patrice Le Tulle : « Business Wire démultiplie la visibilité des entreprises »

MarketingPublicitéSocial Media
patrice-le-tulle-business-wire
4 1

Directeur de Business Wire France, Patrice LeTulle aborde le positionnement de ce « média » qui vise à la fois entreprises, journalistes et influenceurs.

ITespresso.fr : Business Wire c’est quoi ? Un média ? Combien de personnes sont exposées à ces communiqués ?

Patrice Le Tulle : Oui, Business Wire est un média, consulté chaque mois par près de 4 millions de personnes, et dont les annonceurs sont des entreprises recherchant à accroître leur visibilité.

Depuis 50 ans, notre métier consiste à diffuser des communiqués de presse, historiquement au travers de Télex et de fax, et désormais sur l’ensemble des canaux digitaux à la disposition des entreprises.

En outre, nos communiqués sont repris par plus de 5000 sites Web dans le monde, les grandes agences (Associated Press, AFP, Bloomberg, Thomson Reuters, etc.) et envoyés à une base de 100 000 journalistes.

L’ensemble de ces points de contacts, accessibles en une soixantaine de langues, permet potentiellement de toucher des centaines de millions et peut être des milliards de personnes.

ITespresso.fr : Avec le Web, cette intermédiation est-elle encore pertinente ?

Patrice Le Tulle : La question s’est posée, en particulier en Europe, dans les années 90 et 2000. Certaines entreprises ont pensé qu’elles pouvaient internaliser leurs relations avec la presse.

Mais ce qui est vrai sur un marché local ne l’est plus forcément quand il s’agit d’adresser 60 langues, dans 200 pays avec une multitude de points de contacts (web, mobile, apps, réseaux sociaux, blogs) sans parler des problématiques multimédia (photos, vidéos, archivages) ou de référencement (duplicated content, no-follow, etc.)

Aux États-Unis, plus de 90% des entreprises ont recours à un « Wire » et notre société envoie plus de 1000 communiqués de presse par jour d’entreprises qui ont compris l’importance de passer par un prestataire fiable et puissant tel que Business Wire.

ITespresso.fr : Redoutez-vous néanmoins la concurrence de réseaux sociaux comme LinkedIn, qui permettent aux entreprises de communiquer directement ?

Patrice Le Tulle : Les réseaux sociaux sont un des leviers utilisés par Business Wire pour toucher les décideurs du monde entier. Mais, contrairement à ces acteurs, nous travaillons avec l’ensemble des influenceurs : print, Web, radio ou TV, ce qui nous permet de toucher au final une masse beaucoup plus importante de contacts.

L’autre enjeu c’est également d’accompagner les entreprises vers une communication différente, reposant de plus en plus sur le multimédia au travers d’infographies, de photographies, de vidéos voire de webcasts live, ce qui nécessite encore un gros travail d’évangélisation, en particulier en Europe.

Enfin, Business Wire est un formidable outil de veille pour les journalistes mais également les directions marketing qui veulent suivre l’activité de leurs concurrents. Ce qui devrait faire de notre « wire » un véritable outil business pour les entreprises.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur