Interview Price Observatory : une offre freemium de veille tarifaire pour e-commerçants

Marketing

Price Observatory veut se faire une place au soleil des outils de veille tarifaire pour les e-commerçants. Interview de son cofondateur Stéphane Fehrenbach.

Depuis juin 2013, la société montpelliéraine Price Observatory exploite un outil de veille tarifaire automatisé et concurrentielle. Objectif : permettre aux e-commerçants de connaître les prix pratiqués par leurs rivaux afin de réajuster rapidement leurs tarifs et d’anticiper leurs actions commerciales.

Price Observatory a récemment lancé une offre gratuite pour faire découvrir ce nouveau service à tous les acteurs du e-commerce, notamment les plus petits d’entre eux (limitée à 20 références). Un e-commerçant pourra observer les prix des autres acteurs sur les places de marché et les comparateurs: Amazon, eBay, Priceminister, Pixmania, Leguide, Idéalo et Cherchons.

Interview de Stéphane Fehrenbach, cofondateur de Price Observatory avec Thierry Boisbouvier (la société a été créée fin 2012).

ITespresso.fr : Où en êtes dans le développement de votre service ?
Stéphane Fehrenbach : Aujourd’hui, notre visibilité est accrue et l’intérêt pour notre offre est évident. Depuis le début de l’année, l’ouverture de nouveaux comptes clients est en forte augmentation. Ceci est de bon augure pour la suite de l’année, nous prévoyons une forte croissance.

ITespresso.fr : Comment êtes-vous financés ?
Stéphane Fehrenbach : Le financement a été fait par les fondateurs, nous n’avons actuellement pas de besoin à court terme de levée de fond. Ça sera certainement nécessaire lors de notre développement à l’international.

Fehrenbach Price Observatory
Stéphane Fehrenbach, co-fondateur de Price Observatory

ITespresso.fr : Vous avez décidé de lancer une offre gratuite limitée à 20 produits. Quelle ambition et quelle(s) cible(s) ?
Stéphane Fehrenbach : Il y a deux objectifs à l’offre gratuite : démontrer en quelques minutes l’intérêt de faire de la veille tarifaire et inciter les utilisateurs de cette offre à passer au modèle payant. C’est la première offre freemium de veille tarifaire. Nos clients ont majoritairement entre 1000 et 10 000 produits, l’offre gratuite sur 20 produits ne peut que donner envie d’aller plus loin.

ITespresso.fr : Vous n’êtes pas les seuls à être positionnés sur ce terrain de la veille tarifaire en ligne. Pourquoi choisir Price Observatory plutôt que l’un de vos concurrents ?
Stéphane Fehrenbach : Price Observatory récupère les produits des concurrents en utilisant trois méthodes différentes ce qui permet d’offrir une cartographie exhaustive des prix et des concurrents. Notre principal avantage concurrentiel est notre algorithme intelligent de rapprochement des produits qui est très efficace.

ITespresso.fr : En quoi l’influence grandissante des places de marché a-t-elle un impact sur votre domaine et sur l’efficacité de votre outil ?
Stéphane Fehrenbach : Aujourd’hui, les sites de e-commerce sont mis en concurrence sur les places de marché avec des vendeurs qui n’ont pas de site Internet. Pour un e-commerçant, qu’il soit présent ou non sur une place de marché, il est important de connaître sa position concurrentielle par rapport à ces plateformes.

Notre veille des prix sur les places de marché permet également d’obtenir, par secteur d’activité, une cartographie de la présence de la concurrence. C’est une aide pour choisir sur quelles places de marché il faut être présent.

ITespresso.fr : Vous avez décidé de vous intégrer à une plateforme e-commerce qui ne fait pas partie du top 5 actuel (intégration à la solution Shop Application). Envisagez-vous une intégration à d’autres plateformes ?
Stéphane Fehrenbach : Nous avons en effet des discussions avec d’autres plateformes. Notre objectif est d’être intégré en natif sur le maximum de plateformes possible.

Quiz : Centrales de réservation, avis… Connaissez-vous l’univers le l’hôtellerie sur Internet ?

(Crédit Image: Shutterstock)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur