Interview Romain DAVID – Wisembly : « Les cadres passent 10% de leur temps en réunion »

EntrepriseManagementRessources humainesStart-up
Romain DAVID -WISEMBLY
3 90

Co-fondateur de Wisembly, Romain David présente cette solution d’organisation de réunion visant à augmenter la productivité en entreprise.

ITespresso.fr : Quelle est la genèse de votre service ?

Romain David : Avant de lancer Wisembly, notre société entendait développer un réseau social géolocalisé et en 2010, nous avons dévoilé Balloon, une sorte de mur virtuel, associé à un lieu, sur lequel n’importe qui pouvait écrire un message à l’aide d’un simple SMS.

Nous avons testé ce service dans des bars, dans des soirées mais les messages n’étaient pas très intéressants.

Mais c’est à l’occasion d’une conférence que l’outil a démontré son utilité, en permettant une véritable conversation entre la salle et le conférencier. Le principe de Wisembly était né.

ITespresso.fr : Quelle est votre promesse exactement ? Mettre fin à la réunionite ?

Romain David : Wisembly est un logiciel collaboratif visant à mieux préparer et animer les réunions. C’est un outil de productivité qui ne cherche pas à mettre un terme aux réunions mais plutôt à mieux exploiter ce temps de discussion et en accélérant la transformation digitale des entreprises.

ITespresso.fr : A l’image de Slack et Facebook@Work, l’idée c’est également de répondre aux aspirations d’une nouvelle génération de collaborateurs ?

Romain David : Selon une étude que nous avons réalisée avec l’IFOP, les cadres passent jusqu’à l’équivalent de 20 jours par an en réunion, ce que peut représenter près de 10% de leur temps de travail.

Mais ces réunions peuvent s’avérer contre-productives si elles restent en mode « top down » avec un cadre dirigeant qui suit son PowerPoint sans se préoccuper des échanges avec la salle.

La génération Y est effectivement en mode « bottom up » et un outil comme Wisembly permet de mieux encadrer les échanges avec ses collaborateurs. Nos clients sont donc en mesure de voir en temps réel comment leurs collaborateurs réagissent, et ainsi adapter leurs discours à chaque auditoire.

ITespresso.fr : Wisembly est-il un simple outil managérial on peut il être utilisé en relation client ou dans l’univers de l’éducation ?

Romain David : Notre cœur de métier est d’optimiser l’organisation des réunions mais certains de nos clients utilisent effectivement Wisembly pour réaliser des focus group avec des consommateurs, ou désormais échanger avec leurs élèves comme à HEC, Audencia ou à Epitech par exemple.

ITespresso.fr :  A l’image de Julie Desk, pourriez vous faire appel à l’intelligence intelligence artificielle pour fluidifier les échanges entre les participants à une réunion ?

Romain David : Avec notre nouvelle application Solid, nous travaillons sur l’automatisation complète des réunions, avec des web services pour préparer la réunion (intégration des profils des participants, liens vers les documents, …), un nouvel éditeur de prise de note orienté vers la prise de décision (attribution de tâches, ..) et un robot intelligent directement intégré à Slack qui vous aide à préparer vos réunions.

Pour les réunions plus importantes, Wisembly dispose d’un module sémantique, analysant les échanges des différents participants pour faire apparaître des tendances.

Il est encore trop tôt pour parler d’intelligence artificielle mais nous allons en tout cas effectivement accélérer sur ces technologies pour faire de Wisembly et Solid les outils de référence pour l’organisation de réunions.

ITespresso.fr : Microsoft a récemment racheté Sunrise ou Wunderlist. Quel est l’avenir de votre jeune pousse ? Poursuivre en solo ou rejoindre une grande suite applicative spécialisée dans la productivité ?

Romain David : Microsoft ou d’autres grands noms du progiciel travaillent effectivement sur cette notion de productivité. Mais Wisembly suit pour le moment sa propre route.

Nous avons réalisé un chiffre d’affaires de 3 millions d’euros cette année, ouvert un bureau à Londres et séduit près de 600 clients.

Notre priorité est d’imposer nos applications dans l’organisation de réunions et de maintenir une croissance à 3 chiffres.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur