Invensys reprend à son compte les outils Baan

Cloud

Malgré une résistance de ses actionnaires, Baan est finalement racheté par la société d’ingénierie électronique Invensys. L’éditeur de logiciels néerlandais échappe donc à la faillite pure et simple. Invensys promet en effet de continuer à développer la marque.

Après une série de rebondissements(voir édition du 18 juillet 2000), la compagnie néerlandaise de logiciels Baan est finalement rachetée par le Britannique Invensys. Ce dernier devra toutefois se satisfaire de 72 % du capital de Baan au lieu des 95 escomptés. Tout au long de la prise de contrôle de Baan par la société d’ingénierie Invensys, un groupe d’actionnaires représentant 20 %, de Baan tentait en effet de faire échouer ce rachat, en raison notamment du prix que proposait Invensys. Un prix jugé insuffisant au regard de ce qu’ils avaient investi. L’action valait en effet 20 euros il y a encore deux ans contre 2,85 aujourd’hui.

Le rachat, rendu effectif le 1er août, met donc un terme à l’incertitude qui régnait autour de Baan. Si Invensys a d’ores et déjà déclaré qu’il engagerait de profonds remaniements pour être plus productif, la société promet de garder la marque et de continuer à développer les produits Baan. “Pour le client final, ce rachat ne change rien sinon qu’il ne peut lui être que bénéfique dans la mesure où Invensys cherchera à se rapprocher du client en renforçant le développement, le support et le consulting autour de la marque de Baan”. Selon le communiqué de la société britannique, Invensys veut rétablir Baan dans une position de leader dans le domaine de l’ERP.

Un difficile pari lorsque l’on voit les résultats en chute libre de Baan. L’éditeur de logiciels accumule les déficits depuis fin juin 1998. Dernièrement, Baan a annoncé une perte d’exploitation estimée entre 85 et 95 millions de dollars uniquement sur le deuxième trimestre 2000, pour des revenus estimés aux alentours des 75 millions de dollars. Des revenus très éloignés des résultats obtenus pour le premier trimestre 2000 (106 millions de dollars) et pour le quatrième trimestre 1999 (130 millions de dollars).

Pour en savoir plus : Baan


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur