Investissement des business angels : vers une reprise de la croissance ?

EntrepriseLevées de fondsStart-up
fibamy-ISAI
4 16

Les investissements réalisés par les business angels dans les start-up du secteur de l’Internet en France ont enregistré un net rebond au 1er semestre 2015, selon le baromètre FIBAMY d’ISAI.

Selon le baromètre FIBAMY (French Internet Business Angel Money Yardstick) du 1er semestre 2015 établi par le fonds d’investissement ISAI, l’investissement des business angels dans les start-up du secteur Internet reprend des couleurs.

Après un premier trimestre en demi-teinte, le deuxième trimestre a été plus florissant : le montant total investi sur les six premiers mois de l’année a progressé de 53% par rapport à la période en 2014.

Les business angels français ont ainsi mis sur la table 7 millions d’euros au premier trimestre, et 16 millions d’euros au deuxième.

Copyright : baromètre FIBAMY
Copyright : baromètre FIBAMY

Sur la même période, le nombre d’opérations (participation à des levées de fonds) a augmenté de 42%, et le montant moyen d’un tour de table est passé de 372 000 euros à plus de 400 000 euros en moyenne.

Copyright : baromètre FIBAMY
Copyright : baromètre FIBAMY

Reste à confirmer s’il s’agit là d’une embellie durable ou passagère, dans la mesure où la France enregistre toujours un certain retard concernant le financement des start-up du numérique  par les business angels.

Rappelons que, selon une étude Compass, Paris n’arrive qu’au 11ème rang des écosystèmes de start-up, loin derrière des villes américaines, mais aussi Londres et Berlin

Pour expliquer ce regain d’investissements dans les jeunes pousses françaises de l’Internet, le baromètre FIBAMY met en avant la bonne croissance du PIB français au 1er trimestre 2015, l’absence, depuis la rentrée 2014, de « décisions politiques ou d’initiatives législatives « anti-business » », ou la qualité des précédents investissements, qui ont permis aux business angels de prendre de nouveaux risques.

 

Crédit image : hin255 – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur