Entreprise

Investissement : 2012, une belle année pour les start-up françaises ?

capital risque start up
0 0

Selon le baromètre Capital Finance/Les Echos, les capital-risqueurs ont investi 687,5 millions d’euros dans les start-up en France en 2012, soit une progression de 28,5% sur un an.

La crise et les menaces liés au financement des start-up dénoncées par le mouvement français des Pigeons n’ont, semble-t-il, pas (encore) inquiétés les investisseurs.

Selon le baromètre annuel Capital Finance/Les Echos, le financement des start-up s’est plutôt bien porté en 2012.

L’année dernière, les investisseurs ont injecté une enveloppe globale de 687,5 millions d’euros au bénéfice de 188 jeunes pousses en France, soit une progression des investissements de 28,5% par rapport à 2011.

Entre 2010 et 2011, celle-ci ne s’élevait qu’à 22,6%.

Le quatrième trimestre 2012 a été le plus profitable pour les start-up françaises : les capital-risqueurs ont investi 323 millions d’euros entre octobre et décembre dernier.

Ce quatrième trimestre a en effet été marqué par plusieurs importants tours de table . Citons Odyssey Music Group (100 millions d’euros), Stentys (36 millions) et Criteo (30 millions) ou encore Spartoo (25 millions)

Le secteur de l’Internet reste porteur. Une soixante de jeunes pousses sur ce secteur ont profité d’une levée de fonds l’année dernière en France. Derrière le secteur de l’Internet, arrive les éditeurs de logiciels et prestataires informatiques (37 financements) et start-up implantées dont l’activité a trait aux sciences de la vie (35 financements).

————————————————————————————–

Quizz : Etes-vous incollable sur Skype ?

 

Crédit image : Copyright Peshkova-Shutterstock.com