Iomega StorCenter ix2 : quand le NAS aguiche les PME

CloudData-stockageEntrepriseStockage
Iomega StorCenter ix2

Dernier représentant d’une gamme de NAS Iomega, le StorCenter ix2 aborde la problématique du stockage d’entreprise sous l’angle d’un compromis aussi économique que polyvalent.

Iomega s’attaque à l’épineuse problématique du stockage d’entreprise sous le couvert du StorCenter ix2.

C’est un NAS qui adjoint à 6 To d’espace disque des fonctionnalités de virtualisation, d’accès à distance et de vidéosurveillance.

Le modèle de base, livré tel quel sans dispositif de mémoire de masse, s’affichera à 199,99 dollars HT, à compter du mois prochain, pour une distribution toutefois initialement cantonnée aux Etats-Unis.

L’ensemble repose sur une interface S-ATA à 3 Gbit/s associée à deux baies hybrides, destinées à accueillir des disques magnétiques de 2,5 ou 3,5 pouces, voire des modules SSD.

De ces capacités somme toute limitées ne découle pas pour autant un produit à jeter aux orties.

En effet, dans la lignée de force prédécesseurs passés avant lui dans le giron de nombreuses structures, le StorCenter ix2 fait preuve d’une polyvalence à l’image de ces solides fondations logicielles que constitue l’OS LifeLine, basé sur un noyau Linux.

Outre l’échange et l’archivage de fichiers en local via des partages CIFS / SMB, le système prend en charge les transferts par (S)FTP, facilite la mise en place de volumes iSCSI et s’avère habilité à exercer l’office d’un serveur de médias UPnP.

Si le stockage est une chose, la “consumérisation” est tout autre.

Sous son égide, la fragmentation des parcs informatiques d’entreprise implique une multiplicité d’enjeux sous-jacents, dont cet impératif d’assurer la pérennité de données qui transitent désormais par monts et par vaux numériques.

A cet égard, Iomega propose aux décideurs des plans d’hébergement applicatif et de déploiement d’environnements virtuels dans le cloud de Mozy (un autre service d’EMC comme Iomega) ou sur les serveurs d’Amazon S3, comme le précise TechWeek.

Les dirigeants de PME que le spectre du Patriot Act dissuaderaient de procéder ainsi se rabattront volontiers sur une gestion simplifiée du RAID (l’un des points forts de LifeLine) et du recouvrement de fichiers en cas de défaillance matérielle.

S’y adjoint Axis Video Hosting Service, un système autonome de vidéosurveillance compatible avec un large éventail de caméras IP. L’encodage des séquences capturées s’effectue directement en MP4, sans nécessiter d’intermédiaire matériel.

Et Jonathan Huberman, CEO d’Iomega, de résumer : “notre objectif est d’apporter aux petites structures, mais aussi aux marchés verticaux, une gestion aisée des données et des capacités avancées.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur