iOS 11 : un peu plus d’ouverture sur fond de réalité augmentée

MobilitéPoste de travailSmartphonesSystèmes d'exploitationTablettes
ios-11

Avec iOS 11, Apple lance une offensive dans la réalité augmentée et poursuit l’ouverture de ses applications aux développeurs tiers.

Il y avait eu HomeKit, lancé avec iOS 8 sous le signe de la maison connectée, puis SiriKit, qui avait fait ses débuts en parallèle d’iOS 10. Place désormais à MusicKit au rang des outils de développement mis à disposition par Apple pour faciliter l’intégration de ses applications dans des services tiers.

La présentation de ce framework s’est inscrite dans le cadre d’une annonce plus large que la firme a effectuée en ouverture de sa conférence WWDC 2017 concernant la prochaine version de son système d’exploitation mobile, attendue pour l’automne.

ios-11-airplay-2L’accent est mis sur la réalité augmentée, sous un angle qui rappelle celui adopté par Facebook. iOS 11* pourra en l’occurrence, grâce à l’appareil photo et aux capteurs de mouvement des iPhone et des iPad, superposer des informations au monde réel et y ajouter des objets virtuels.

Et MusicKit dans tout ça ? Il permettra aux développeurs de faire la jonction avec Apple Music, par exemple pour l’affichage de paroles ou la reconnaissance de chansons.

Apple Music, justement, est mis à jour avec iOS 11, bénéficiant d’une fonctionnalité déjà présente dans des services comme Spotify : voir en tant réel ce qu’écoutent les amis. L’offre compte désormais 27 millions d’abonnés, contre 20 millions fin 2016, d’après Apple.

Sur la partie HomeKit, l’arrivée du protocole AirPlay 2 – assorti d’une API – va permettre le pilotage simultané, mais différencié de plusieurs systèmes audio. Reste à attendre la disponibilité de produits compatibles. Bose, Devialet et Libratone font partie des fournisseurs qui se sont engagés sur une prise en charge.

Du nouveau pour l’iPad

iOS 11, c’est aussi une fonction d’envoi d’argent dans iMessage. Les fonds reçus sont, par défaut, stockés sur une carte virtuelle Apple Pay.

Siri gagne pour sa part une fonction de traduction, pour le moment de l’anglais vers le français, l’allemand, l’espagnol, l’italien et le chinois. Apple insiste sur une meilleure prise en compte du contexte pour recommander des actions, du partage de localisation à une recherche Internet.

L’App Store est lui aussi remodelé, avec davantage de place accordée aux images. Du côté de Maps, les plans d’intérieur débarquent, pour des centres commerciaux et des aéroports.

ios-11-app-store

Pendant la conduite, des flèches de guidage apparaîtront pour aider à sélectionner la bonne voie. CarPlay proposera par ailleurs une fonction « ne pas déranger » s’il détecte que le véhicule est en mouvement.

iOS 11 introduit aussi des changements d’interface. Notamment sur iPad, où un dock apparaît sur l’écran d’accueil. Masqué le reste du temps, il peut être affiché à tout moment. D’un glisser-déplacer, les apps qui s’y trouvent peuvent être mises en multitâche. Dans le même ordre d’idée, des données peuvent alors être partagées en drag & drop.

ios-11-glisser-deposer

Un gestionnaire de fichiers fait également son apparition, tout comme l’annotation de PDF et de captures d’écran au stylet, avec enregistrement dans l’application Notes. Laquelle hérite d’une fonction de reconnaissance de l’écriture manuscrite.

ios-11-explorateur-fichiers

* Compatibilité : iPhone 5s et ultérieurs, iPad Air et ultérieurs, iPad mini 2 et ultérieurs, iPad 5e génération et ultérieurs.

Crédit photos : Apple


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur