iOS 8 : un taux d’adoption qui peine à décoller

MobilitéOS mobilesSmartphonesTablettes
google-analytics-android-ios

Disponible depuis trois semaines, iOS 8 n’a pas plus les faveurs des utilisateurs suite aux nombreux problèmes qui ont entaché sa jeune carrière.

Les années passent et ne se ressemblent pas forcément pour les différentes moutures d’iOS qui connaissent diverses fortunes. En témoigne le taux d’adoption de iOS 8 qui stagne depuis le 21 septembre.

Après un démarrage en trombe, iOS 8 a été installé sur 47% des terminaux iOS dans le monde, indique Apple sur sa page support dédiée à l’App Store (accessible aux développeurs mais aussi au grand public). C’est seulement un point de plus que le 21 septembre. La nouvelle mise à jour de iOS marque ainsi un temps d’arrêt, n’arrivant pas à rallier à sa cause les utilisateurs de iOS 7 (47% également).

Les données d’Apple sont corroborées par celles de Mixpanel qui avance également un taux d’adoption de 47% pour iOS 8. Une entrée en matière beaucoup moins flamboyante que celle de iOS 7 un an plus tôt qui avait réuni les suffrages de 69,7% des utilisateurs de iOS en 20 petits jours.

Fiksu est, lui, beaucoup plus pessimiste, estimant que iOS 8 est installé à hauteur de seulement 38,4% (données du lundi 6 octobre) 19 jours après son lancement. Un chiffre qui souffre à nouveau de la comparaison avec les versions précédentes de iOS adoptées à 57,4% et 58% respectivement pour iOS 6 et 7 également 19 jours après leur lancement. Il faut remonter à iOS 5 pour trouver un chiffre inférieur. C’était en 2011 avec iOS 5 adopté à 34,4% après 19 jours.

Les seules ventes d’iPhone 6 et 6 Plus auraient dû mécaniquement se traduire par une augmentation du taux d’adoption beaucoup plus significative. Cela signifie donc que des utilisateurs de iOS 8 ont fait machine arrière en ré-installant iOS 7. Apple l’a bien compris et a fait en sorte qu’il ne soit plus possible de faire le downgrade de son appareil sous iOS 8 vers iOS 7.1.2.

Il faut dire que le lancement d’iOS 8 ne plaide pas en sa faveur avec une jeune carrière déjà émaillée de nombreux bugs. En la matière, iOS 8 avait lancé les hostilités, si l’on peut dire, avec un problème affectant HealthKit qui n’avait alors pas fait ses débuts avec le lancement de iOS 8.

Le problème devait être résolu avec iOS 8.0.1 arrivé fin septembre. Peine perdue puisque la mise à jour “salvatrice” désactivait les fonctions cellulaires et de Touch ID des iPhone 6 et 6 Plus. Apple avait dû dégainer iOS 8.0.2 pour venir à la rescousse de iOS 8.0.1.

La mauvaise publicité faite par iOS 8.0.1 a peut-être découragé les utilisateurs de passer à iOS 8. D’autant plus que certains utilisateurs se sont également plaints de ralentissements avec le Wi-Fi et d’une autonomie réduite.

Apple devrait toutefois faire contre mauvaise fortune, bon coeur en lançant iOS 8.1. La bêta 2 de cette mise à jour est déjà disponible pour les développeurs. Elle résoud notamment le problème d’appairage en Bluetooth rencontré par certains utilisateurs. Elle inclut également le support pour Apple Pay, le service devant faire ses débuts Outre-Atlantique en octobre.

Si on ne peut pas encore parler de situation de crise pour Apple, il est évident que ce retard à l’allumage n’est pas habituel du côté de Cupertino. C’est d’autant plus regrettable pour la firme à la pomme que OS X Yosemite aura plus d’atomes crochus avec iOS 8, en particulier grâce à la fonction Continuité.

iOS_8_Adoption_Mixpanel

iOS_8_Adoption_Fiksu

Crédit photo : NAN728 – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur