iOS 9.3 : une mise à jour au goût de plantage

MobilitéPoste de travailSmartphonesSystèmes d'exploitationTablettes
4 15

La dernière mise à jour iOS 9.3 est entachée de problèmes qui ne permettent pas d’ouvrir des liens hypertextes depuis certaines applications et conduisent au crash de celles-ci.

Des centaines de messages gravitant autour de problèmes rencontrés avec iOS 9.3 ont fleuri sur ces pages.

Sitôt diffusée, sitôt pointée du doigt par les utilisateurs de terminaux iOS (iPhone et iPad) sur les pages de support d’Apple.

La dernière mise à jour d’iOS semble en passe de devenir la plus boguée de l’histoire au moins récente d’Apple.

Si elle apporte bien son lot de nouveautés, elle avait déjà été ternie dès son lancement. Apple avait dû consentir à la retirer pour certains terminaux iOS (iPhone et iPad) d’anciennes générations.

Aux grands maux, les grands remèdes puisqu’elle pouvait aller jusqu’à « briquer » les appareils, c’est-à-dire les rendre définitivement inutilisables.

Mais, les péripéties d’iOS 9.3 ne semblent pas en passe de s’arrêter en si bon chemin.

Certains utilisateurs se plaignent maintenant de rencontrer des problèmes lorsqu’ils tentent d’ouvrir des liens hypertextes depuis Safari, Mails, Messages et Notes ainsi que nombre d’applications tierces. En tapant sur un tel lien, aucune page ne s’ouvre. Pire, au-delà de liens cassés, le problème peut aller jusqu’à entrainer le plantage des applications ou un gel (« freeze ») de celles-ci.

Pour d’autres si rien ne se passe lors d’un appui court sur le lien, un appui long entraine le plantage de l’application.

Pour l’heure, il parait bien compliqué d’isoler le problème tant les messages publiés témoignent d’une grande variété de conditions.

Si aucune parade ne semble en passe d’être « universelle », certains mobinautes expliquent avoir réussi à parer au problème en désactivant JavaScript dans les réglages de Safari, sans lui régler son compte pour les autres applications.

Toutefois, le problème semble cibler plus particulièrement certains modèles d’iPhone et d’iPad.

Côté tablettes, c’est l’iPad Air qui remporte la palme, alors que pour les iPhone, ce sont les derniers modèles (iPhone 6s et 6s Plus) qui reviennent le plus souvent. Tant et si bien que le problème pourrait être en partie lié à la fonctionnalité 3D Touch.

Mais, les choses se compliquent quand on apprend que d’anciens modèles d’iPhone et d’iPad peuvent aussi être touchés. Sporadiquement, le problème peut même affecter des terminaux évoluant sous iOS 9.2.1.

Si l’on combine toutes ces informations, il parait bien compliqué de circonscrire le problème et de le relier à une seule cause.

La balle est maintenant dans le camp d’Apple qui doit parer au plus pressé afin de proposer un correctif à iOS 9.3.

(Crédit photo : charnsitr, Shuttershock.com)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur