L’iPad envahit les collèges des Hauts-de-Seine

MobilitéTablettes

Le Conseil Général des Hauts-de-Seine a offert à chaque collège du département deux tablettes iPad, afin de familiariser les élèves avec la high-tech et les aider dans leurs recherches.

Le département des Hauts-de-Seine (92) en Ile-de-France a décidé, à sa façon, de faire entrer le numérique dans les écoles.

Ce 27 septembre, le Conseil Général des Hauts-de-Seine a distribué 266 iPad dans les 133 collèges publics et privés du département, soit deux tablettes numériques par établissement.

L’investissement total consenti par la collectivité pour cette opération avoisine les 185 000 euros, prix des iPad et installation des bornes Wi-Fi inclus.

Les tablettes tactiles d’Apple pourront être testées et utilisées par les élèves dans l’enceinte de leur collège, au CDI (Centre de Documentation et d’Information).

Ces équipements technologiques de dernière génération seraient un moyen pour les collégiens de développer leurs connaissances en matière de nouvelles technologiques et de les aider dans leurs recherches, même si ces derniers sont déjà des utilisateurs avertis d’Internet, du téléphone mobile ou de l’ordinateur…

Reste à savoir si l’iPad ou toute autre tablette tactile peut faire office de véritable outil pédagogique utile aux élèves…

L’introduction d’iPad dans les établissements scolaires s’inscrit dans le cadre du programme ENC 92 adopté en 2007 à l’assemblée départementale des Hauts-de-Seine.

Ce programme a notamment pour but de développer le parc informatique et les connexions Internet dans les écoles et de mettre en place une plate-forme d’Environnement Numérique de Travail (ENT).

Ce programme n’est que le début d’un plan plus vaste destiné à faire du 92 un des départements les plus à la pointe concernant l’utilisation des nouvelles technologies.

“Dans les quatre ans, tous les particuliers et les entreprises des Hauts-de-Seine seront raccordés à de l’internet à très haut débit. Cela représente 888 000 prises et ce sera une première en France”, a souligné Patrick Devedjian, le ministre de la Relance et président du conseil général des Hauts-de-Seine, rapporte l’AFP.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur