iPad – Galaxy Tab 10.1 : Apple a-t-il sciemment trompé la justice allemande ?

CloudMobilitéTablettes

Pour être sûr de gagner face à Samsung dans l’affaire de violation de brevets, Apple aurait volontairement déformé les proportions de la tablette Galaxy Tab 10.1 afin de la faire davantage ressembler à l’iPad 2.

Apple a-t-il sciemment trompé le tribunal de Düsseldorf dans l’affaire qui l’oppose à Samsung ? Le doute est permis. Le site néerlandais WebWereld.nl, signalé par MacPlus.com, indique que les avocats de la firme de Cupertino auraient dénaturé le format de la Galaxy Tab 10.1 pour mieux faire croire qu’elle copiait les caractéristiques de l’iPad, rapporte Silicon.fr.

Sur les documents présentés par les représentants juridiques d’Apple, la Galaxy Tab 10.1 afficherait un ratio d’image de 1,36 proche des 1,30 de l’iPad 2. Or, à la vue des dimensions de l’ardoise de Samsung (256,7 x 175,3 mm), le ration s’établit à plus de 1,46. Les avocats d’Apple auraient-ils des soucis avec leur calculatrice ? Pas seulement.

Ils ont poussé «l’erreur» jusqu’à déformer, sur le papier, l’image de la tablette accusée en l’élargissant un peu sur les côtés afin qu’elle soit visuellement plus conforme avec les arguments de contrefaçon mis en avant.

Les dimensions trompeuses de la Galaxy Tab 10.1 présentés par Apple (selon Webwereld). Apples-Flawed-Evidence

Difficile de penser que cette manipulation est réellement le fait de représentants juridiques. Lesquels se doivent, dans ce genre d’affaire, d’apporter des preuves tangibles pour étayer les accusations de plagiat et autre violation de brevets. D’autant que les juges peuvent comparer directement les formats des deux produits et contredire l’accusation.

Dans l’affaire jugée par le tribunal allemand, les débats portaient sur les similitudes de design entre les deux tablettes qui ont entraîné le retrait immédiat des ventes de la Galaxy Tab 10.1 en Europe.

Similitudes finalement pas si proches (la tablette d’Apple disposant elles d’un format de 241,2 x 185,7 mm soit un écran d’une diagonale de 9,7 pouces contre 10,1 pouces sur le produit de Samsung) et qui pourraient remettre en cause la validité du premier jugement.

Si l’affaire est exacte, Samsung aura au moins un argument pour contester les accusations d’Apple le 25 août prochain. Le tribunal de Düsseldorf doit y entendre la défense du constructeur coréen.

De plus, cette affaire de manipulations tendrait à confirmer la velléité d’Apple de lutter contre les produits Android plus que les constructeurs de tablettes. La firme de Cupertino accuse également Motorola de s’être trop inspiré de l’iPad pour concevoir la Xoom.

S’il est vrai que l’iPad et ses 70% à 80% du marché des ardoises numériques est encore loin d’être menacé par la concurrence, Android pourrait, à terme, s’imposer sur les tablettes comme il le fait sur les smartphones avec 43% des OS mobiles en circulation, selon Gartner. Une situation qu’Apple chercherait à freiner par tous les moyens… Même les plus tordus?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur