iPad et Mac : Apple donne rendez-vous le 16 octobre

MobilitéTablettes

Apple confirme la date du jeudi 16 octobre pour sa prochaine conférence de presse durant laquelle on devrait notamment découvrir les nouveaux iPad.

C’est avec un laconique mais aussi quelque peu ironique (la dernière session de keynote remontant au 9 septembre) « Cela faisait trop longtemps » qu’Apple convie la presse mondiale à sa prochaine conférence de presse. La société a opté pour le plus confidentiel Town Hall Auditorium, situé son sur campus d’Infinite Loop à Cupertino, en Californie. L’an passé, Apple y avait dévoilé les iPhone 5s et 5c.

En écho aux iPhone 6 et 6 Plus ainsi qu’à l’Apple Watch devrait répondre une salve de nouveaux iPad. Apple devrait en effet logiquement renouveler sa gamme avec un iPad Air de seconde génération et un iPad Mini de troisième. Alimentées par des prétendues fuites, les spéculations vont bon train et convergent pour la plupart sur plusieurs points.

L’iPad Air devrait hériter du SoC A8 présent dans les iPhone 6 (ainsi que du nouveau coprocesseur M8) épaulé par 2 Go (au lieu de 1 Go), bénéficier d’un écran mieux défini et d’une moindre épaisseur (7 mm est avancé) au sacrifice du bouton « Silencieux ». Il est également question d’une grille de haut-parleur avec une seule rangée de trous, de la technologie NFC (pour une utilisation avec Apple Pay) et du Touch ID, le capteur d’empreinte digitale initialement apparu sur l’iPhone 5S.

Apple pourrait abandonner la déclinaison 16 Go pour ne proposer que des modèles avec 32 Go, 64 Go ou 128 Go de mémoire de stockage et ajouter la finition « or » au « gris sidéral » et « argent ». Le nouvel iPad Mini devrait reprendre les nouveautés introduites pour l’iPad Air de seconde génération. Des réponses qui, en revanche, laissent en suspens la question de l’iPad Pro, le possible nouvel invité de la gamme d’iPad du constructeur. Avec son écran de 12,9 pouces, il s’adresserait avant tout aux professionnels avec un tarif qui pourrait s’envoler.

Pour Apple, il devient urgent d’injecter du sang neuf dans sa gamme d’iPad. Au deuxième trimestre 2014, les ventes d’iPad on reculé de 9,2% en un an pour atteindre 13,27 millions d’unités. La concurrence des autres constructeurs est rude avec des produits au rapport qualité-prix souvent très avantageux.

L’autre chapitre de cette présentation devrait concerner les Mac de manière globale. Apple pourrait profiter de cet événement pour lever le voile sur un MacBook Air de 12 pouces qui viendrait se placer entre les MacBook Air de 11 pouces et les modèles de 13 pouces (Air et Pro). Ultra-fin grâce notamment à l’absence de ventilateur, il pourrait bénéficier du tout nouveau processeur Intel « low power » gravé en 14 nm baptisé Core M et présenté lors de l’IDF 2014 en septembre.

L’iMac avec écran mieux défini (Retina) suscite également beaucoup d’attente ; c’est d’ailleurs peut-être à celui-ci que le flyer d’invitation fait référence. Il serait flanqué d’un écran affichant une définition 5K (5120 par 2880 pixels, soit 14,74 millions de pixels contre 8,29 millions pour la 4K/Ultra HD (3840 par 2160 pixels). Apple pourrait aussi introduire une nouvelle itération du Thunderbolt Display.

Pour accompagner les nouveaux Mac et iPad, la firme de Cupertino devrait également revenir en détails sur OS X Yosemite, qui pourrait être disponible dès la fin de la présentation.

Héritant du design flat d’abord apparu sur iOS 7, OS X Yosemite convergera encore un peu plus vers iOS 8. Ainsi, une fonction de Continuité permettra de passer d’un iPad ou iPhone à un Mac (et réciproquement) pour poursuivre une tâche. Il deviendra également possible d’envoyer et de recevoir des SMS directement depuis son Mac, mais aussi de téléphoner, pourvu que l’iPhone soit situé à proximité. Les versions d’AirDrop pour iOS et OS X deviendront également compatibles, facilitant ainsi le partage de documents.

Le dernier volet de cette présentation pourrait concerner iOS 8.1 (déjà disponible en bêta 2 pour les développeurs). Il tenterait de réconcilier les utilisateurs avec iOS 8 et aura pour tâche de mettre en orbite Apple Pay dont le lancement est prévu aux Etats-Unis en octobre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur