iPad Mini : Apple ne convainc pas l’Office des brevets aux Etats-Unis

MobilitéTablettes
apple-ipad-mini-USPTO-brevet-marque

L’U.S. Patent and Trademark Office ne perçoit pas de véritables différences entre la tablette iPad originale et la déclinaison “mini” lancée en novembre 2012.

L’Office américain des brevets et marques déposées contrarie un peu les projets d’Apple et son iPad Mini.

L’U.S. Patent and Trademark Office ne cerne pas de véritables différences entre la tablette iPad originale et le terminal au format réduit lancé en novembre 2012.

Du coup, il refuse de délivrer une marque déposée pour l’iPad Mini.

Le simple fait de changer le nom de l’iPad sans distinctions techniques n’est pas suffisant pour accepter le dépôt, selon l’argumentaire de l’USPTO.

De manière basique, dans le courrier envoyé fin janvier à Apple pour justifier son refus, l’USPTO considère que le nom “iPad Mini” ne reflète que le nom du produit aux yeux des consommateurs.

Et Apple ne peut pas déposer cette marque uniquement sous cet angle. Il faut

Néanmoins, Apple peut déposer un recours jusqu’au 24 juillet en blindant son argumentaire et éventuellement convaincre l’Office des brevets du bien-fondé du dépôt.

Selon la BBC, les enjeux de propriété intellectuelle sont non négligeables : Si Apple obtient satisfaction, il pourrait alors revendiquer des droits exclusifs sur des termes comme “i”, “pad” et “mini”.

Au cours du premier trimestre de sa nouvelle année fiscale (octobre – décembre 2012), Apple assure qu’il a écoulé 22,9 millions de tablettes iPad (dont la déclinaison iPad Mini).

Quiz : Connaissez-vous vraiment l’Apple TV ?

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur