L’iPad reste le maître des tablettes

MobilitéTablettes

Selon IDC, il s’est vendu 18 millions de tablettes en 2010. Même si les concurrents d’Apple déboulent à toute vitesse sur ce secteur, l’iPad, leader sur le marché, ne serait pas menacé cette année.

En 2010, il s’est vendu 18 millions de tablettes dans le monde, selon IDC. Dont 4,5 millions d’unités au troisième trimestre et plus de 10,1 millions au cours du seul quatrième trimestre, il est vrai porté par les achats de Noël dans les pays occidentaux, mais aussi grâce à l’élargissement des canaux de distribution auprès des opérateurs télécoms, rapporte Silicon.fr.

Sans surprise, Apple a mené la danse avec son iPad, qui occupe à lui seul 83% du marché avec 14,8 millions d’unités écoulées. Lancée en avril 2011 (aux Etats-Unis), l’ardoise de la firme de Cupertino a néanmoins perdu du terrain en fin d’année, passant de 93% de parts de marché au troisième trimestre à 73% au quatrième. Plus qu’une baisse des ventes, l’iPad a surtout subi l’effet de dilution avec l’offensive de la concurrence en fin d’année.

En la matière, c’est Samsung qui, avec sa Galaxy Tab, a su le mieux s’imposer comme concurrent crédible de l’iPad. Mais loin derrière… Le constructeur coréen n’a capté « que » 17% du marché au quatrième trimestre.

Samsung Galaxy Tab 10.1, Motorola Xoom, BlackBerry PlayBook, TouchPad chez HP, HTC Flyer, ou encore Arnova chez Archos, voire Cius chez Cisco, etc. : la relève est assurée.

Une concurrence qui risque essentiellement d’impacter Samsung, l’effet de dilution ne devant pas se ressentir sur l’offre d’Apple qui devrait conserver entre 70% et 80% du marché en 2011 selon IDC.

Il est vrai que l’iPad 2 bénéficie d’un excellent démarrage avec 600 000 unités vendues dans les premières 24 heures selon les premières estimations, soit le double des ventes de l’iPad  de première génération.

Selon ces mêmes analystes, Apple pourrait commercialiser plus de 35 millions de ses ardoises sur un marché estimé à plus de 50 millions de tablettes en 2011.

A noter que les tablettes numériques sont également concurrencées par les lecteurs de livres numériques. En 2010, près de 13 millions d’eReaders ont trouvé leur public, soit une croissance de 325% par rapport à 2009.

Essentiellement auprès de l’offre d’Amazon qui a su rafraîchir sa gamme de Kindle et ses tarifs à l’approche de la concurrence, mais aussi chez Sony, Barnes & Noble, Pandigital, Hanvon, ou la Fnac avec son FnacBook. Résultat : plus de 8 millions de Kindle vendus en 2010.

A lire également sur ITespresso.fr : Dossier : Tablette : qui veut détrôner l’iPad ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur